Cannabis : 3,24 milliards d’euros partiront en fumée en 2020

///

Cette année, la dépense des Français en cannabis à l’année aura été de 3,24 milliards d’euros. Sont comptabilisés le trafic avec échanges monétaires, mais aussi l’autoculture et les dons qui en découlent occasionnellement. Les deux tiers de ce marché concernent l’herbe, et le reste, la résine.

Si l’on connait aujourd’hui que trop bien les retombées économiques du coronavirus, il est assez difficile de penser que l’Etat puisse faire l’impasse sur une telle somme d’argent.

Le cannabis est la drogue la plus consommée dans le monde et son usage ne cesse d’augmenter. Alors qu’en France, possession comme consommation d’herbe sont interdites, rien ne semble décourager les fumeurs .

« C’est la première fois que le marché est monétisé de cette façon, nous avons pris en compte les prix des points de ventes physiques, tels que constatés par notre équipe, et ceux en ligne, sur le darkweb et les messageries cryptées comme Telegram ou WhatsApp ». Selon Newsweed, il faut compter en moyenne 10 euros le gramme de « beuh », 5 euros le gramme de résine et 40 euros le gramme de concentrés.

L’OFDT dénombre près de 5 millions de consommateurs annuels de cannabis en France, dont 1,4 million de consommateurs réguliers (avec une consommation moyenne de 10 fois par mois). Au marché noir, ou via leur propre culture, les Français consomment entre 360 et 500 tonnes de cannabis par an. Une quantité difficile à estimer en raison du caractère illicite de ces habitudes. Et sur la base de 30 tonnes consommées chaque mois, la dépense des Français en cannabis en 2020, selon Newsweed, est donc estimée à 3,24 milliards….

 

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Kira Moon est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en est aujourd'hui le rédacteur en chef.

Previous Story

GreenLetter Club : des tutos pour devenir incollable sur l’écologie

Next Story

2020: En vert et contre tout.

Latest from France