Parler de CBD sur Instagram : le guide ZEWEED

//

Il n’est pas aisé de parler librement de la belle herbe verte sur les réseaux sociaux, qu’elle soit légalisée dans certains pays ou non. Cela est d’autant plus complexe quand on doit en faire la promotion et que le CBD est au coeur de son business. Producteurs, distributeurs ou même presse spécialisée, tous sont logés à la même enseigne : une perte drastique de visibilité. Pas de panique, ZEWEED a mené l’enquête pour vous : voici nos 5 meilleurs tips pour passer entre les mailles du filet et promouvoir votre entreprise.

Avant propos : quid du Shadow Ban sur Instagram

Le Shadow Ban, ou “bannissement de l’ombre”, signifie qu’Instagram restreint la visibilité d’un compte sans le notifier explicitement à l’utilisateur. En conséquence, le contenu publié par ce compte devient moins visible voir — complètement invisible — dans les résultats de recherche et sur les pages de découverte. Ce qui entraîne une diminution du nombre de likes, de commentaires et de nouveaux abonnés.

Les raisons du Shadow Ban peuvent être diverses, allant du non-respect des règles de la communauté à l’utilisation de pratiques jugées inauthentiques, telles que l’achat de followers ou l’utilisation abusive de hashtags, et dans notre cas : parler de cannabis ou CBD , qui sont considérés par Meta & Co. comme des substances “illicites”.

weed cbd avec logo instagram

Surveiller l’état de son compte dans les paramètres.

Dans un premier temps, il est essentiel de savoir si la visibilité est impactée ou non, pour cela rien de plus simple, il suffit d’aller dans “Paramètres et activité du compte > Etat du compte”.
A la manière d’un feu tricolore, si tous les voyants sont verts c’est que vous ne perdez pas en visibilité et que vous pouvez continuer à mettre en place les bonnes pratiques pour éviter la perte de celle-ci. Il est néanmoins recommandé de vérifier le statut de votre compte plusieurs fois par semaine — voir quotidiennement.
A l’inverse si l’un des voyants est orange, les pénalités vont de la perte de visibilité jusqu’à la suppression de compte, en ce cas il faut donc être vigilant et réactif.

Un exemple de compte shadowban

Les différents recours possibles

Votre compte ne peut pas être recommandé aux non-followers car le bot — robot — Instagram a décidé que votre contenu ne respectait pas les conditions d’utilisation. 

Voici les différents recours possibles : 

  • Faire appel de la décision : vous avez la possibilité de contester la décision prise par le bot afin que votre demande soit étudiée dans un délai de 48h par un “humain”. Il est possible que cela ne marche pas du premier coup, soyez persévérants ! Vous pouvez coupler l’appel de la décision en allant dans le “Centre d’aide” et plaider votre cause via la rubrique “signaler un problème”. Les chances que l’on vous réponde sont inexistantes mais qui ne tente rien n’a rien.
  • Editer et/ou supprimer les contenus considérés comme problématique : vous avez fait appel de nombreuses fois, l’algorithme ne veut rien savoir, vous avez la possibilité d’éditer ou supprimer le contenu posant problème afin de repartir de zero. Il faut néanmoins prendre en compte que toute modification peut mettre entre 24 et 48h avant d’être reconnue par Instagram et lever le shadow ban. Patience donc. 

Utiliser des Hashtags autorisés

Choisissez avec grand soin les hashtags que vous utilisez dans vos publications, les hashtags les plus évidents (#weed #cannabis #THC) sont évidemment à proscrire. Vous pouvez en amont vérifier si un hashtag est autorisé ou non en le recherchant tout simplement dans la barre de recherche.

Faire attention à son contenu

L’algorithme Instagram est impitoyable, à l’instar des hashtags, il faudra donc éviter de poster des photos de joints et de fleurs ou alors le faire de manière contournée ( ex :dans des emballages, bocaux etc..) Il faudra également être vigilant à l’usage de certains mots que ça soit en légende ou même en image des posts, rien ne lui échappe. Par exemple : remplacer certains mots sensibles par leurs synonymes et emojis ou remplacer certaines lettres par des astérisques.

Proposer un contenu éducatif et qualitatif

Instagram est un peu plus permissif quand il s’agit de contenu éducatif : informer votre audience sur les effets et les avantages du CBD sera toujours une bonne idée de contenu. Ainsi plus votre contenu sera varié, engageant et qualitatif, moindres seront les chances d’être shadow ban.
En conclusion, promouvoir des produits CBD sur Instagram peut être un défi, mais en suivant ces conseils et en restant conforme aux politiques de la plateforme, vous pouvez minimiser les risques tout en optimisant votre visibilité. 

Et si vous souhaitez vous lancer dans la publicité sur Instagram, ce tuto est pour vous :

 Un grand merci à tous les professionnels qui ont gentiment accepté de répondre à toutes nos questions (dédicace spéciale à CBD Family) 

 

Pour aller plus loin : Cannabis légal: un juteux marché sous influence

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Entre deux voyages en Asie, cette passionnée de veganfood, de mode et de digital, cède aux plaisirs de l'écriture et prend sa plus belle plume citronnée.

Previous Story

Nancy Whiteman, reine du cannabis sucré

Next Story

Les bons plans ZEWEED #6

Latest from CBD