Le Montana serait le prochain État à légaliser le cannabis.

Déjà autorisé dans 11 États américains, le Montana est en bonne voie pour être le prochain à légaliser l’usage récréatif du cannabis !

Un vote prévu en 2020.
Les militants du Montana on fire ! L’association New Approach Montana qui souhaite la légalisation dans son État a annoncé avoir trouvé 3 millions de dollars afin d’intensifier sa campagne et récolter assez de signatures pour son projet.

En effet, au Montana il faut récolter 25 000 signatures d’électeurs inscrits pour qu’un projet soit soumis aux autorités responsables des élections. Une fois cette étape franchie, un référendum est organisé et les citoyens se prononcent.

Jusqu’à présent, l’obstacle principal était de récolter assez de fonds pour lancer une grande campagne afin d’engranger un maximum de signatures. Une problématique désormais résolue grâce à l’appui du New Approach PAC, une sorte de lobby de la weed basé dans la capitale américaine qui est déjà parvenu à faire passer la légalisation dans certains États. Ils sont associés à une autre organisation de militants, le Marijuana Policy Project, tout un programme !

Avec leur soutien, le New Approach Montana s’est assuré une enveloppe allant de 3 à 6 millions de dollars pour sa campagne.
Très confiant, un membre de l’association a déclaré être « convaincu que nous serons présents au vote » qui devrait avoir lieu en 2020.

Malgré cet optimisme, il faut encore terminer l’écriture du projet de loi. Pour le moment on sait simplement que le but est d’autoriser la weed pour les stoners de plus de 21 ans. Une fois le texte écrit, il faudra que les représentants politiques du Montana l’approuvent pour lancer officiellement la récolte des signatures. Cette étape devrait être franchie fin novembre.

La question de la majorité en suspens.
Il reste toutefois une question à gérer pour les défenseurs du projet de loi et les autorités. Le Montana, contrairement à la majorité des États américains, reconnaît la majorité de ses citoyens à partir de 18 ans.

Toutefois, le projet est bien à destination des plus de 21 ans. Pour résoudre ce problème, il va falloir que les électeurs votent également pour un amendement constitutionnel qui permettra de fixer un âge légal de 21 ans pour la consommation de cannabis. Et comme cet amendement est bien différent de la légalisation (car il touche à une question constitutionnelle), ce n’est plus 25 500 signatures qui sont nécessaires, mais le double soit 51 000.

New Approach Montana a jusqu’au mois de juin 2020 pour récolter ces signatures et les soumettre à l’État. Cette étape franchie, tout devrait aller très vite par la suite.

Vincent