Un drapeau orné d’une feuille de cannabis

////

Internet n’est pas que la source de nombreuses vidéos de chats et de jeunes filles dénudées, c’est aussi depuis peu l’origine d’un des drapeaux les plus cools au monde.

La petite ville Estonienne de Kanepi, dont le nom veut dire Cannabis en Estonien, fut nommée comme telle en 1923 en référence aux plants de Chanvres entourant la ville. Le gouvernement estonien a décidé en 2017 de remodeler son système municipal pour refléter le changement de la collectivité. Un nouveau drapeau fut commandé et un vote mis en place via Internet.

Grâce au site communautaire Reddit, les internautes ont appris le nom de la ville et ont immédiatement décidé de proposer un drapeau à fond blanc avec deux bandes vertes et une énorme plante de Cannabis.
Le nombre de votes s’est élevé à 15855, un chiffre deux fois supérieur aux nombres d’habitants de la municipalité. Des votes ont bien entendu été postés depuis les quatre coins du globe.
Le conseil municipal s’est vu laisser le choix d’appliquer ou non ce vote populaire grandement perturbé par des intervenants extérieurs.Arno Kakk un des membres du conseil s’est publiquement exprimé sur le sujet: “Je ne suis pas en faveur d’un drapeau d’une telle nature”.

Le vote fut plus que serré, donnant finalement raison aux internautes avec un score de 9 votes contre 8 (probablement grâce à la grande publicité apportée à la ville) fin 2018 . Un drapeau qui est légalement recevable, puisqu’il répond aux directives nationales estoniennes concernant les drapeaux municipaux, il trône donc devant l’hôtel de ville de Kanepi.
Le Cannabis est interdit en Estonie  mais toute possession de moins de 7,5 grammes est considérée comme négligeable et ne peut être punie que d’une petite amende. Une bonne nouvelle si vous souhaitez visiter la ville.

 

Mike Teeve

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Kira Moon est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en est aujourd'hui le rédacteur en chef.

Previous Story

Israël : Etat et beuh.

Next Story

Meeting Cannasexuals.

Latest from Culte

Jack Black, Tenacious Dude

Bien qu’encore décriée, l’herbe peut se targuer d’avoir un certain nombre d’ambassadeurs parmi les figures médiatiques.