La Sibérie affronte une canicule sans précédent, conséquence directe du dérèglement climatique

/

La Sibérie, région au climat historiquement… Sibérien (et donc très froid) a chaud. Très chaud. Une canicule d’une rarissime intensité que les chercheurs de la Word Weather Attribution imputent directement au réchauffement climatique. Une inquiétante observation qui tire -encore une fois-  la sonnette d’alarme. Mais à quand l’action?

Des températures relevés qui sont  5°C au-dessus de la normale saisonnière  depuis janvier, un pic à 38°C au-delà du cercle arctique: la vague chaleur qui a frappé la Sibérie n’aurait «presque» eu aucune chance d’avoir lieu sans l’impact du changement climatique, nous apprennent chercheurs et scientifiques, soulignant au passage l’urgence à agir rapidement.

Le World Weather Attribution, qui regroupe des experts de divers instituts de recherche, s’est fait une spécialité d’analyser le lien possible entre un événement météo extrême précis et le réchauffement, calculant dans des délais très courts la probabilité qu’il se soit produit même sans le dérèglement climatique lié aux émissions de gaz à effet de serre.

Et là, pour cette vague de chaleur subie par une large partie de la Sibérie de janvier à juin, propice à la recrudescence des incendies qui font toujours rage dans la région, les scientifiques ont rarement été aussi certains de l’influence de l’homme.

Avec AFP

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Kira Moon est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en est aujourd'hui le rédacteur en chef.

Previous Story

Recyclage le grand enfumage

Next Story

30 jours de fumettes non stop ?

Latest from Écologie