Le chef Philippe Conticini crée un gâteau au CBD !

/

Distingué tant pour ses travaux sucrés que salés, figure majeure de la gastronomie contemporaine française, Philippe Conticini vient de lancer un gâteau au CBD. De quoi passer des fêtes très zen et étoilées.

L’incontournable chef étoilé Philippe Conticini dévoile, à l’occasion de l’ouverture de sa nouvelle boutique à Paris, un gâteau au CBD aussi inédit, délicieux qu’ étonnant.
L’origine de la relaxate initiative gastronomique? Le maître lui même nous la livre: « En intégrant du CBD dans ma pâtisserie, j’ai, d’abord et avant tout, cherché à exploiter le goût herbacé de ce produit« , explique Philippe Conticini qui précise avoir voulu « explorer ces notes aromatiques d’herbe, particulièrement intenses, et l’amertume qui en découle, pour associer le tout à des agrumes« .
Frais et aérien, le Cirrus marie la saveur du cannabis au citron-vert, au yuzu, au pamplemousse, à l’orange sanguine et au citron jaune. Mais rassurez-vous, ce n’est qu’en en étourdissant nos papilles que le chef ambitionne de nous faire planer, et pas autrement. Le CBD, AKA cannabidiol, est un cannabinoïde sans aucun effet psycho-actif.

Gourmands, curieux et amateurs de sensations nouvelles vont ainsi pouvoir (re)découvrir ce produit, cette fois-ci, pour ses qualités gustatives.
« Depuis que j ai débuté dans ce métier, mon travail a toujours été nourri par au moins quatre sentiments, viscéralement ancrés en moi : la gourmandise, la quête perpétuelle du goût, la recherche incessante de l’émotion et la curiosité. Ce qui m’a permis de créer et d’innover sans cesse, comme au milieu des années 1990, lorsque j’ai eu l ‘idée d’associer à ma pâtisserie, des produits comme le tabac, le coca-cola, le céleri, la chicoré ou le radis noir, jusqu’alors totalement ignorés en pâtisserie. » précise le chef ès Ganja.

Pour cette collaboration, Conticini et ses équipes ont fait partenariat  avec la FrenchFarm.ac, une jeune société positionnée sur le CBD haut de gamme. Le CBD distillé et utilisé dans la recette de ce petit nuage sucré est issu d’une culture biologique, sans conservateur ni additif.
De quoi passer un bon réveillon sans se prendre des bûches en famille.

Pour commander le cool-cake, c’est ici

Chef de rédaction du média, il voit le cannabis comme étant Ze sujet actuel, et reflet d'une société canadienne qui continue à muter. 

Previous Story

Pourquoi il faut boycotter le saumon à Noël.

Next Story

CBD et THC: les précieux alliés de nos lendemains (et jours) de fête difficiles.

Latest from Conso