7 adresses pour tripper sur internet.

//

Comme le dirait Afroman, vous aviez plein de choses à faire, et puis vous avez fumé.
Mais que faire alors ?  Vous n’avez pas la capacité d’attention nécessaire pour regarder un documentaire, pas la patience pour commencer une série, bref vous avez envie de zapping.
Nous avons donc sélectionné une série de sites étranges et fascinants, drôles et sérieux pour pouvoir tripper toute la nuit.
Allez roulez vous en un bien tassé, et suivez-moi:

 

Pour tripper Parano: http://www.stopabductions.com/
Avec le retour de X-Files c’est le moment ou jamais de construire votre propre “casque anti télépathie alien”. Ce site est une merveille de conspirationnisme plus qu’approximatif. Remplis de tableaux et d’affirmations péremptoires il vous réserve des heures d’amusement.
Un peu comme si les Men in black débarquaient chez vous avec un batteur à oeufs. Un bon moyen d’oublier l’actualité.

Pour tripper glauque: http://www.crash-aerien.aero/
Vous pensiez partir à l’étranger, mais vous manquez d’argent? Ou au contraire vous prenez le premier vol du matin et vous restez éveillé pour ne pas louper votre vol? Ce site est pour vous! Très complet avec sa partie “News”, son forum et son web radio ce site est spécialisé dans les accidents et incidents aériens. Un peu le “Nouveau Détective” de l’après 11 septembre.

Pour tripper zombies: https://mattbierbaum.github.io/zombies-usa/
Rien n’est plus relaxant que de regarder une carte démographique des USA se couvrir progressivement de zombies. Presque un moment de Zen. Basé sur un référendum de 2010 et des algorithmes de propagation vous pouvez varier les plaisirs et rendre vos zombies plus ou moins mordants. Enfin un épisode de Walking Dead sans dialogues interminables.

Pour tripper introspectif: http://cdn.anasomnia.com/
Une petite fille qui n’arrive pas à dormir te demande d’éteindre la lumière. Relié à ta webcam le site détecte quand la lumière est éteinte et l’animation ne se déclenche que dans l’obscurité. Bien entendu il est facile de tricher, mais ce serait louper une expérience. Pendant quelques instants, vous redevenez un enfant, devinant des mondes à travers les ombres de la chambre. Simplement fascinant.

Pour tripper psychédélique: http://fractalfantasy.net/
Arty et élégant, ce site regroupe des installations digitales interactives. Le collectif Fractal Fantasy lancé par Sinjin Hawke et Zora Jones propose le genre de choses que tu verrais au Palais de Tokyo, si tu n’avais pas la flemme d’y aller. La musique est en revanche assez discutable (site de Djs oblige). Un site à ne pas regarder en descente sous risque de se retrouver directement au commissariat pour porter plainte contre “Les Fantômes dans ton ordi”.

Pour tripper cosmos: http://htwins.net/scale2/
Classique du web, cette échelle lancée en 2012 par des jumeaux vous donnera une sensation vertige. Très facile à manipuler vous pourrez passer de l’infiniment grand à l’infiniment petit aussi vite que vous matcheriez sur Tinder. N’hésitez pas à cliquer sur les objets au passage. Une bonne occasion de vous cultiver entre deux taffes.
Vous pourriez apprendre des choses intéressantes (et impressionner votre prochain date).

Pour tripper régression: https://nathanfriend.io/inspirograph/
Un spirographe simple d’usage et étonnamment divertissant. Choisissez vos rouages, la couleur et le point duquel vous voulez partir et préparez-vous à des heures de fun. Nathan Friend le créateur du projet a aussi imaginé un thérémine basé sur un détecteur de mouvement. Le plus effrayant c’est de voir à quelle vitesse vous allez partager vos créations sur Facebook. L’auteur de cet article s’est tapé quelques vannes sur son wall personnel un lendemain de soirée enfumée.

Mike Teevee

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Previous Story

Le test Zeweed, quelle est ma ganja ?

Next Story

3 Cocktails à base de rhum pour accompagner un joint.

Latest from Culte

Jack Black, Tenacious Dude

Bien qu’encore décriée, l’herbe peut se targuer d’avoir un certain nombre d’ambassadeurs parmi les figures médiatiques.