Sorties

Les bons plans ZEWEED #10

/

Chaque jeudi, ZEWEED vous déniche trois bonnes adresses pour le weekend. Au menu cette semaine : une talentueuse artiste néerlandaise, la plus belle terrasse de St Germain et un dimanche après-midi sous le soleil de la House à Clichy.

Le bon plan expo :

Renske Linders s’expose à la galerie d’Eylau

C’est au sein du très stimulant lieu pour la création et l’exposition POUSH, que la parisienne de coeur et hollandaise de naissance Renske Linders s’est installée pour y développer, sur des formats hétéroclites, une peinture à l’huile précise et figurative, où l’intime se lit comme une histoire partagée d’amour, de quête et au sein de laquelle la figure féminine occupe une place centrale. Forte de son expérience de mannequin professionnelle, Renske s’interroge au gré de ses oeuvres sur l’idéalisation des corps, leur exposition soumise aux calibrages de l’industrie de la mode, que l’artiste retranscrit avec une douce férocité. Comme un échappatoire qui lui permettrait de s’émanciper des fashion-dictats, une revendication à la nature des corps féminins assumés.

Revenge Dress 

Où?
36, avenue d’Eylau,
75016 Paris

Quand?
Jusqu’au 11 mai 2024

Le site de la galerie d’Eylau sur ce lien

Le bon plan godet-food :

La plus belle terrasse de St Germain

Idéalement placé à l’angle de la rue de Seine et à proximité du marché de Buci, ce petit bar à la déco sans prétention bénéficie d’un emplacement royal dans ce quartier presque piétonnier de Saint-Germain-des-Prés. La clientèle est trendy et select, alors le bar joue la carte d’un personnel uniquement masculin qui sert en bleu de travail et casquette titi parisien. Une sublime terrasse sur laquelle il n’est pas rare de jouer des coudes, mais qu’à cela ne tienne, l’ambiance est toujours au rendez-vous! On y grignote une finger food de produits régionaux en sirotant des breuvages classiques à des prix très démocratiques. Ze spot germanopratin!

Le Bar du Marché

Où?
75 rue de Seine
Angle rue de Buci,
75006 Paris

Quand?
Tous les jours de 8h à 2h du matin

Infos via ce lien
Tel : 01 43 26 55 15

Le bon plan fête :

Piscica au Wonderland

Dimanche, l’équipe de la Piscica, le collectif house qui vient en aide aux chats abandonnés, vous accueille sous le chapiteau et sur le spot outdoor du Wonderland. Au programme, de la très bonne électro et des places gratuites avant 9h du matin. Une scène Techno vous attend avec notamment ARTISAN, KYZWALL, LOUISE BOUGUET, quand à la scène house, elle sera animée par les sets de SALOME, MATEBA, HLE et VONS.

Piscica all day Afterparty au Wonderland

Où?
Wonderland
99, rue du Général Roguet
92110 CLICHY
M°14 – RER C SAINT OUEN • M°13 MAIRIE DE CLICHY • BUS 341 RUE PIERRE

Quand?
Dimanche 11 avril 2024
de 7 h du matin à minuit

Tickets et infos sur ce lien
Le site du Wonderland sur ce lien

 

 

Les bons plans ZEWEED #9

/

Chaque jeudi, ZEWEED vous déniche pour le week-end trois bonnes adresses culture, food et fête, de quoi se nourrir l’esprit et le corps avant d’aller se déhancher sur le dance-floor.
A l’honneur cette semaine : un happening collectif dans l’obscurité, de la haute-gastronomie dans le noir et du Dubadub à l’Elysée-Montmartre.

Le bon plan expo :

Neon Brush, c’est l’événement arty-funky immersif qui promet aux visiteurs d’un soir une expérience des plus originales. Imaginez-vous plongés dans l’obscurité, laissant libre cours à votre créativité sous la discrète lueur des néons,  tout en sirotant les 2 verres compris dans le tarif du billet d’entrée Neon Brush,  ce n’est pas seulement une rare occasion de peindre dans le noir mais aussi toute une ambiance rétro-futuriste mise en scène au Théâtre du Gymnase Marie Bell, où chaque coup de pinceau devient une étincelle dans l’obscurité…
Au programme :
🎨 Un atelier où apprendre les techniques picturales avec de la peinture fluorescente à la lumière UV
🍷 2 consommations incluses (vin, bière et options sans alcool disponibles)
🌌 Une ambiance lumière-noire, rétro-futuriste arty, fluorescente du sol au plafond
🖼️ Une création DIY avec laquelle on repart à la fin de l’expérience

Neon Brush

Où?
Théâtre du Gymnase
38 Boulevard Bonne Nouvelle, 75010

Quand?
Jusqu’au 28 avril.

Infos et réservations sur ce lien

 

Le bon plan food :

Alors que le restaurant Dans le noir? fête ses 20 années d’existence et de succès, la rédaction se devait de mettre en lumière l’adresse parisienne et étendard du concept développé par Edouard de Broglie. L’idée : dans l’obscurité la plus totale, Dans le noir? vous propose de venir déguster une cuisine de marché essentiellement bio et bien amenée, signée Antoine Bouaziz.
Une expérience originale avec un menu surprise qui promet de réévaluer nos perceptions en se réappropriant nos  sens.

Dans le Noir?

Où?
51, rue Quincampoix
Paris 4ème

Quand?
Du lundi au vendredi de 19h30 à 21h45
Les samedis et dimanches à 12h30 et de 18h30 à 21h45

Infos et réservations sur ce lien

Le bon plan fête :

Pupajim, Rootystep, Mac Gyver et Merry sont enfin de retour à Paris pour un live de Stand High Patrol !
Construit sur le modèle des beats Hip Hop, a grands coups de basse, de kick et de clap, leur style baptisé « Dubadub » trouve autant ses adeptes chez les passionnes de dub que chez les amateurs de musiques électroniques.
C’est l’Élysée Montmartre que les dubadub muskateerz ont choisi pour nous promettre une soirée chargée en dubplates et exclusivités.

En prime, Joe Yorke viendra jouer le live (chant, guitare, machines et chœurs) de son superbe album “Hopeless” tout juste sorti sur le label Rythm Steady.

STAND HIGH PATROL + JOE YORK

Quand?
Le 5 Avril 2024
18h30 – 22h30

Où?
L’Élysée Montmartre
72 Blvd Marguerite de Rochechouart
75018, Paris

Infos et tickets sur ce lien

 

 

 

 

Les bons plans ZEWEED #7

/

Chaque jeudi, ZEWEED vous déniche trois bonnes adresses culture, food et fête, de quoi se nourrir l’esprit et le corps avant d’aller se déhancher sur le dance-floor.
Au menu cette semaine : des Drag-Clowns, un brunch au Cirque et de l’Afro-beat au 211

Le bon plan expo :

Qu’est-ce qu’un drag-clown?
Dans l’esprit des dadaïstes, les dragclowns bouleversaient les conventions les plus établies.
Dans l’esprit surréaliste, les dragclowns explorent plutôt leur inconscient, utilisant le masque pour révéler un monde de pulsions et de censure.
Dans l’esprit du Pop Art, les dragclowns se réapproprient et renouvellent les pratiques populaires, notamment les arts du cirque qui retrouvent leur sens originel et subversif.
Rémi Baert, commissaire de l’exposition, suit les artistes dragclowns depuis leurs débuts. Avec son aide, la galerie retrace l’émergence de ces jeunes artistes émergents et avant-gardistes du XXe siècle.

Dragclown Affairs

Quand?
Du  21 mars au 5 juil. 2024

Où?
Galerie Natalie Seroussi
34, rue de Seine
75006 Paris

 

Le bon plan food :

Face à l’imposant Centre Georges Pompidou, venez découvrir ce spacieux et sublime restaurant : Le Cirque.
Réparti sur deux étages, la déco est stylée, travaillée et nous plonge dans une ambiance à la fois cosy et trendy.
Vous fondrez à coup sur pour leur tout nouveau brunch ! Servi chaque samedi et dimanche, il s’organise autour d’un buffet complet et savoureux, composé de produits frais et de saison.
Installez vous sur l’agréable terrasse, ou sous la splendide verrière et soyez prêt à vous régaler !

Le Cirque

Où?

Infos et réservations : 

www.restaurant-le-cirque.fr

Le bon plan fête :

 

 

Judah Roger & Ngembalkii

Venez jamer en compagnie de Judah Roger & Ngembalkii le vendredi 22 mars de 22h à 03h dans l’iconique salle de la Villette, au 211. Ambiance Dancehall-Afrohouse-Hip Hop-Reggae garantie ! De plus l’entrée est gratuite mais à réserver sur Dice, si c’est pas un vrai bon plan !?

Où?
Le 211
211 Av. Jean Jaurès,
75019 Paris

Infos et réservations : 

Gratuit mais ticket à reserver sur Dice

Les bons plans ZEWEED #6

/

Chaque jeudi, ZEWEED vous déniche trois bonnes adresses culture, food et fête, de quoi se nourrir l’esprit et le corps avant d’aller se déhancher sur le dance-floor.
Au menu cette semaine, un festival 100% nature sur grand écran, une grande halle festive et gourmande et de grandioses concerts dans des endroits insolites.

Le bon plan festival :

Le festival Expérience Nature, c’est le nouveau rendez-vous pour les mordus d’expériences outdoor. Nichée au coeur du Salon Destinations Nature, la scène sera célébrera chaque jour  un thème spécifique, offrant ainsi une diversité d’expériences à découvrir au sein de l’ incontournable salon du tourisme de randonnée. Au programme : des dizaines de long métrages pour partir à la  découverte du trail, du trek, des grands espaces, des aventures à vélo ou en vanlife… de quoi faire le tour du monde sans bouger !
Et la bonne nouvelle, c’est que l’entrée est gratuite (il suffit de s’inscrire sur le site)

Expérience nature

Quand?
Du 15 mars 2024 au 17 mars 2024

Où?
Paris Expo – Porte de Versailles
1 Place de la Porte de Versailles
75015 Paris 15

Infos et réservations :
Via ce lien

Le bon plan food :

Située dans le quartier des Docks à coté de la Seine La Communale est le parfait rendez-vous pour venir se restaurer à n’importe quelle heure de la journée, que ce soit pour le petit-déjeuner, le déjeuner, un afterwork ou pour dîner, même tardivement. Consacrée à la gastronomie et à la culture dans une ancienne usine Alstom, construite en 1924, La Communale (le plus grand food court d’île de France) accompagne ses menus d’une programmation culturelle variée : expositions, concerts, cours de danse, ateliers, conférences, concoctée par La Lune Rousse, la société déjà en charge du Ground Control.

La Communale

Quand?
Fermé le lundi
Du mardi au samedi 9H – 00H
Le dimanche 9H – 22H30

Où?
La Communale
Cours des Lavandières
93400 Saint Ouen

Infos et réservations : 
communale.fr

 

 

Le bon plan fête :

Festival axé sur le happening et la performance, le Festival Paris Music est un événement qui, depuis sa création en 2016, se déroule à la fois dans des salles de concerts et des lieux atypiques. Abolir les frontières musicales et mettre en avant la richesse du patrimoine culturel parisien fait partie de l’ADN du festival. Pour mener à bien cette mission, des artistes en provenance de tous styles musicaux ont ainsi été invités à se produire dans des hauts-lieux du patrimoine, offrant une rencontre rare entre le public et les artistes dans un environnement singulier.

Au programme de cette 12ème édition : Mathias Malzieu de Dionysos, Aurélie Saada de Brigitte, mais aussi China Moses, Leo Sidran, Maë Defays ou encore Jacky Terrasson ont annoncé leur participation à cette nouvelle édition du Festival Paris Music.

Festival Paris Music.

Quand?
Du 14 mars 2024 au 17 mars 2024

Où?
Cité de l’architecture et du patrimoine
1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre
75116 Paris 16

Infos et réservations : 
www.paris-music.com

 

 

Les bons plans ZEWEED #5

/

Chaque jeudi, ZEWEED vous déniche trois bonnes adresses culture, food et fête. De quoi se nourrir l’esprit et le corps avant d’aller se déhancher sur le dance-floor.
Au menu cette semaine, un resto street art, une expo street art et un festival Jazz pas tarte en Seine Saint-Denis.

Le bon plan expo :

Loading

L’exposition se propose de retracer une histoire de l’art urbain en soulignant l’impact des technologies de production et de diffusion digitale sur le travail des street artistes. Loading se déploie et s’étale majestueusement dans les vastes espaces du Grand Palais Immersif, qui font écho et servent d’écran à ces créations artistiques urbaines, présentées à 360°. Du métro new-yorkais aux peintures réalisées ou filmées à l’aide de drones, en passant par les grandes fresques murales des années 2000, les visiteurs découvriront l’art urbain sous toutes ses facettes, à travers des expériences numériques inédites.

Jusqu’au 21 juillet 2024, Paris
Grand Palais immersif
110 rue de Lyon
75012 Paris

Infos et réservations:  grandpalais-immersif.fr

Le bon plan resto :

Le Street art

Avec ses sublimes fresques et graffitis, le bar-resto Street Art vous promet une expérience food & urban culture inoubliable. Venez y siroter un cocktail ou une pinte de bière avant de déguster une de leurs délicieuses pizzas faites maison. Après être passé à table, passez au manettes avec vos amis pour une partie de jeu vidéo sur une des consoles mise à disposition par la maison, au son de votre musique préférée puisque le Street art ouvre ses enceintes à vos portable et playlists, notamment durant une happy hour (tous les jours, de 17h à 21h) aux tarifs ultra-compétitifs.  Si vous avez envie d’un cadre plus intimiste pour une une privatisation,  l’établissement dispose d’une cave dans laquelle vous serez en toute intimité…

Ouvert de 17h à 2h du matin.
37 Rue de Lappe,
75011 Paris

Réservations et infos : 01 48 06 89 93

Le bon plan concert : 

Festival Banlieues Bleues

Amateurs de musique jazz, ne manquez pas la 41e édition du Festival Banlieues Bleues. Ce printemps, l’événement doit de nouveau investir plusieurs salles de Seine-Saint-Denis, comme la désormais célèbre Dynamo. Rendez-vous du 8 mars au 5 avril 2024 pour une édition qui s’annonce aussi belle et réjouissante que les précédentes.
Pour rappel, le festival Banlieues Bleues a été lancé par Banlieues Bleues, une association loi 1901 créée en 1984 à l’initiative d’une dizaine de villes de la Seine-Saint-Denis.
Au fil des ans, l’événement est devenu une référence dans le milieu des festivals musicaux en Île-de-France et même au-delà. Décrit comme LE grand festival de jazz en Seine-Saint-Denis, l’événement Banlieues Bleues est l’occasion d’assister chaque printemps à des concerts pointus faisant honneur à la scène jazz. Pendant quatre semaines, le festival ouvre ses portes aux artistes qui font l’histoire du jazz et des musiques qui lui sont liées, ou représentent les courants les plus novateurs du moment. Au programme ? Des créations, des inédits et des découvertes !

Plusieurs salles et sites vous attendent en Seine St Denis, 
Pass unique à 18 euros plein tarif,
15 euros pour les habitants du 93.

Infos et réservations en ligne:
Festival Banlieues Bleues

Par téléphone : 01 49 22 10 10
(du lundi au vendredi
de 10h à 13h et de 14h à 18h)

 

One Love Night : A Bob Marley tribute by Nicolas Ullmann & ZEWEED

//

Vendredi 1er mars, ZEWEED vous invite à venir célébrer l’oeuvre de Bob Marley avec un tribute show au line-up exceptionnel. Winston Mc Anuff, Yarol Poupaud, Camille Bazbaz, Vanille, Xavier Polycarp, Vanupié, Medi & The Medicine Show, Yann DestalThe Tuff Lions (pour ne citer qu’eux) investiront demain soir la mythique scène du Sub pour y interpréter les meilleurs titres du King of Reggae. Aux manettes de cette soirée qui s’annonce mémorable, le formidable Nicolas Ullmann, jamais avare de belles surprises.

After Show by Luciano & The Clouds,
Reggae DJ set by Albert de Panam,

Un verre de rhum offert à l’entrée,
De nombreux cadeaux à gagner
Le Sub,
3, place de  Clichy
75017 Paris
Ouverture des portes à 21h00

Billetterie via ce lien

 

 

 

Les bons plans Zeweed

/

Tous les jeudis, ZEWEED vous donne trois bonnes adresses pour se nourrir l’esprit, le corps et danser jusqu’à l’aube.
Au menu ce week-end, l’art du Seum au Palais de Tokyo, une cantine japonaise branchée rock-steady et du Dembow au Cabaret Sauvage.

Le bon plan expo

Signal au Palais de Tokyo

Cette première rétrospective dans une institution nationale est l’occasion de célébrer l’oeuvre de Mohamed Bourouissa, qui à partir d’expériences intimes, dresse des récits collectifs puisés aux racines de l’amertume (seum, en arabe). De ses productions les plus récentes à ses débuts, en incluant des créations d’artistes proches, comme autant de sursauts dans le temps, sans se soucier d’être exhaustif ou chronologique. Comme la terre a tendance à être ronde, l’exposition réunit plusieurs géographies, de Blida (Algérie), ville natale de l’artiste, où le psychiatre et écrivain Frantz Fanon a développé une analyse de l’aliénation mentale au coeur des dominations coloniales, à Gennevilliers, où l’artiste vit et est très actif localement, en passant par Fletcher Street (Philadelphie) et sa communauté de cow-boys noirs, jusqu’au ciel de Gaza.

DATES ET HORAIRES
Du 16 février 2024 au 30 juin 2024

LIEU
Palais de Tokyo
13, avenue du président Wilson
75116 Paris 16

ACCÈS
Métro ligne 9 station “Iéna” ou Alma-Marceau”

TARIFS
Tarif réduit : 9€
Plein tarif : 12€

palaisdetokyo.com

Le bon plan resto

Mokonuts

A la fois bakery et petite cantine de quartier, cette pépite dont la cuisine est signée Moko Hirayama n’offre que des plats faits maison, du petit-déjeuner au dîner, en passant par les pâtisseries sans oublier les sensationnels cookies, considérés comme les meilleurs de Paris. Une folie douce et gustative se déguste sur fond de reggae Ol’ School, danq une ambiance qui donne envie de pousser la chansonnette jamaïcaine La carte, gourmande et créative, change régulièrement en fonction des arrivages. On ne passera pas à côté des thés glacés maison à l’hibiscus, ou de la citronnade à la fleur d’oranger.

Mokonuts
5, rue Saint-Bernard
75011 Paris

 09 80 81 82 85

Le bon plan teuf

El Perreo:  Mega fiesta de Reggaeton!

Samedi soir, le Cabaret Sauvage se fait insulaire avec une Édition spéciale République Dominicaine qui a développé l’une des plus importantes sensibilité latino urbaines de ces dernières années  : le DEMBOW!! Les dominicains célébrant leur fête nationale le 27 février Le Cabaret Sauvage a souhaité leur rendre hommage l’espace d’une soirée durant laquelle l’équipe de Cab’ revisitera l’histoire entière de ce courant musical en passant par Panama, Puerto Rico, la Colombie, Cuba, le Chili, l’Argentine et bien entendu la République Dominicaine… Un reggaeton sans frontière, contre toutes les discriminations au service de la Fiesta!!

Le Cabaret Sauvage

59 Bd Macdonald
75019 Paris

Samedi 24 février 2024, de minuit à 6h
M° Porte de la Villette ou Porte de Pantin

Booking: 

Shotgun

Carl Craig : In Techno we trust

/

Dj et producteur, pionnier de la techno de Détroit, Carl Craig s’apprête à inaugurer une résidence exceptionnelle avec le club parisien FVTVR, installé au 34 quai d’Austerlitz. À cette occasion, il replonge pour nous dans l’atmosphère bouillonnante du Motown des années 80, ses influences, son approche de la scène, et sa vision de la musique, entre racines et futurisme. Pour la première soirée, ce vendredi 9 février, on le retrouvera aux côtés du britannique Roni Size.

ZEWEED : Il se passait beaucoup de choses à Détroit dans les années 80, aussi bien sur le plan artistique, politique qu’économique. La techno aurait-elle pu naître ailleurs que là bas ?
Carl Craig : Je ne pense pas. Pas de la façon dont on la faite. C’est comme le rap, il devait venir du Bronx, de Harlem et de Brooklyn. Le rap devait naître d’une ville où les gens vivent les uns sur les autres. La techno devait naître d’une ville où pour trouver de la nourriture, des produis frais, il fallait faire 20 minutes de route, sortir du quartier et gagner la banlieue. Les voitures, les robots, les usines automobiles, l’idée d’utiliser les nouvelles technologies ont eu une influence considérable sur nos imaginations.

ZW: Le jazz, la funk, le hip-hop, Kraftwerk, les synthés…Y a-t-il une impression ou une émotion particulière que tu gardes de ta jeunesse au milieu de tout ça ?
CC : J’ai ressenti quelque chose de très fort lorsque la chanson Charivari de A Number Of Names est sortie. Non seulement lElectrifying Mojo la jouée dans son émission, mais c’était en plus des gars de mon quartier. Je me suis senti un peu comme dans le film Les Affranchis, quand ils découvrent que c’est un type qu’ils connaissent qui a fait le casse de la Lufthansa. Quand j’ai entendu Charivari à la radio, je me suis dit “ce sont les gars du quartier”. J’ai ressenti la même excitation quand j’étais enfant et que j’ai découvert que Cybotron venait de Détroit, quand mon cousin a lancé Technicolor (un projet en collaboration avec Juan Atkins, ndlr) ou quand j’ai regardé l’émission de télévision The Scene. Je savais qu’ils venaient tous de Détroit.

ZW: Depuis, tu es devenu lun des principaux ambassadeurs de la techno dans le monde. Quel message essayes-tu de faire passer en jouant dans tous ces endroits ?
CC : Je prêche le techno gospel. Je suis à la fois Dj et prêtre. Peu importe ce que je joue, si je joue quelque chose qui sonne plus comme de la tech house, c’est toujours de la techno pour moi parce que je le joue toujours avec un état d’esprit techno. Je fais tout ce qui me permet de jouer ma propre musique, sans essayer de me conformer au dancefloor ou aux gens. Si jessayais de me conformer aux gens, ce serait trop difficile car tout le monde ne veut pas la même chose. Vendredi, j’étais à Berlin, samedi à Rome. En Italie, les gens apprécient la musique différemment, ils veulent entendre une ligne de basse déstructurée. Je remplis donc ma mission de prêtre techno et j’espère trouver un terrain d’entente avec le public pour quon puisse profiter de la soirée.

Carl Craig : chapeau, maestro!

ZW : Pourrais-tu définir la techno, ou s’agit-il d’une attitude ?
CC : Je pense qu’il s’agit d’une attitude. Il est plus facile de définir le rap ou le rock. Public Enemy fait du rap, mais leur attitude est un hybride de rock and roll et de nationalisme noir. Le Wu-Tang Clan fait du rap, mais ils ont ce côté rock and roll, et ils mélangent cette attitude avec des rythmes hip hop et toutes sortes de gimmick. Avec la techno, il y a beaucoup de couleurs différentes. C’est comme le jazz. La mentalité de la techno, de mon point de vue, a à voir avec un truc futuriste, avec l’idée qu’aucune idée n’est hors de portée. Tout est possible.

ZW: Pourquoi est-il important que la techno reste underground ? Est-ce possible ?
CC : Elle doit rester underground. La techno que les gens considèrent comme de la musique commerciale est vraiment ringarde et je ne pense pas qu’elle ait une longue espérance de vie. Lorsque la musique reste underground, elle a la possibilité de grandir, grossir, de sapaiser et d’émerger de nouveau. C’est pour ça que vous pouvez écouter un disque de Rhythm Is Rhythm pendant 30 ans, parce que c’est quelque chose qui na pas été cramé  cent fois par jour à la radio ou été imité mille fois.

 

ZW : Tu es de retour à Paris pour une résidence à FVTVR. Quest-ce que ça fait de jouer dans cette ville?
CC : Il m’a fallu un peu de temps avant dapprécier Paris à sa juste valeur. Je venais de Détroit, alors Paris à mes yeux était un peu comme ce gamin de l’école dont le père est riche et qui a tout. Cest après avoir surpris un combat de rue à Paris que je me suis dit “ok, j’aime vraiment cet endroit “. Cela a mis Paris au même niveau que ce à quoi j’étais habitué à Détroit.  

ZW : Comment Détroit a-t-elle changé au cours des années où tu y as vécu ?
CC : C’est une bonne question. La criminalité et le taux d’homicide sont en baisse. C’est une excellente nouvelle pour Détroit. La ville sest développé, avec de nouvelles constructions, des entreprises, beaucoup plus de restaurants, la culture alimentaire est meilleure, mais ça reste la même ville, il faut toujours prendre la voiture et parcourir une bonne distance pour trouver de la nourriture saine.

Carl Craig & MoodyMann : Detroit Techno is in the house!

ZW : Tu as vu tes premiers concerts en aidant ton cousin à installer les lumières. Plus de 30 ans plus tard, les lumières ont également joué un rôle important dans toninstallation immersive Party/After-Party, présentée pour la première fois à la Dia Beacon en 2020, dans lEtat de New York. Quelle est ton approche de la scène ?
CC : Tout ce que je fais est centré autour des ondes sonores. Mon travail, en tant que producteur, consiste à faire fonctionner ensemble des choses qui ne devraient pas. Pour en revenir à la lumière, dans Party/After-Party, elle est le résultat de ma collaboration avec John et Randy. Je ne suis pas arrivé avec une idée parfaitement définie de ce que je voulais. Mon idée de l’éclairage d’un club, c’est une pièce sombre et un stroboscope, parce que cela remonte à l’époque des fêtes dans les sous-sols, quand on éclairait avecdes phares comme ceux que lon trouvait sur le toit des voitures de police.

ZW : Penses-tu que la techno sera toujours strictement la musique du futur , comme l’a dit Derrick May ?
CC : Oui, je pense. L’idée futuriste est ancrée dans la musique techno. Tout a commencé par là. Le rap a été conçu pour être la musique de son temps. Il n’a jamais été question de futurisme dans le rap. Dans l’électro, on parlait aussi de futurisme, Nucleus parlait de lespace et de super-héros, c’est pourquoi l’électro et la techno vont vraiment de pair.

ZW : Quest-ce que ça représente pour toi de jouer avec des artistes tels que Roni Size, Joe Claussell, Moodyman et Kevin Saunderson ?
CC : C’est incroyable. Roni et Joe sont des personnes que je respecte depuis toujours, mais je n’avais presque jamais joué avec eux. Kevin et Moodyman sont mes frères, je les connais depuis presque aussi longtemps que mon propre frère. C‘est génial de faire ça avec eux. Nous pouvons diffuser le Detroit techno gospel au FVTVR à Paris.

                                                                                             

 

Les 4 dates de Carl Craig à FVTVR :

  • 9 FÉVRIER : Carl Craig présente «THE BEAT» avec Roni Size
  • 10 FÉVRIER : Carl Craig présente «THE GROOVE» avec Joe Claussell
  • 16 FÉVRIER : Carl Craig présente son all night long «THE MEGAMIX»
  • 17 FÉVRIER : Carl Craig présente « DETROIT LOVE » avec Kevin Saunderson & Moodymann
FVTVR Insta : fvtvr_paris
Carl Craig Insta : carlcraignet

 

Les bons plans ZEWEED

/

Tous les jeudis, ZEWEED vous donne trois bonnes adresses pour se nourrir l’esprit, le corps et danser jusqu’à l’aube.
Au menu ce week-end:  la mode futuriste d’Iris van Herpen, les indémodables Roni Size et Carl Craig et le nouvel an chinois en mode green food.

Le bon plan expo

Iris van Herpen, « Sculpting the senses »

Look rétrofuturiste, technologie organique et monde onirique composent l’univers d’Iris van Herpen, à qui le musée des Arts décoratifs offre une sublime rétrospective à la scénographie et à l’ambiance sonore envoûtantes. A l’étage, une reconstitution de l’atelier d’Iris van Herpen, démontrant l’harmonie entre savoir-faire artisanal et impression 3D. Le parcours se poursuit ensuite dans un petit cabinet de curiosités, passant en revue les inspirations de la designer. Le MAD signe ici une expérience immersive très réussie sur la planète van Herpen.

Musée des Arts décoratifs
107, rue de Rivoli
75001 Paris

madparis.fr

Iris Van Hepen, MAD
Iris van Herben, l’expo MAD et géniale

Le bon plan resto

Cantine de Lotus

Pour fêter le nouvel an chinois, dont les festivités se dérouleront en journée à Belleville et dans le 13ème arrondissement de Paris, la Cantine de Lotus vous attend près le l’Opéra Garnier pour vous restaurer entre deux chenilles humaines à tête de dragon. Ici, végétariens et véganes trouveront de quoi régaler leurs sens puisque l’établissement propose une carte (aussi variée qu’appétissante) sans viande aucune, composée uniquement de plats faits maison.

Du lundi au samedi :  de 12:00 à 15:00  et de 18:30-21:30

7 rue de la Michodière
75002 Paris

Cantine de Lotus

La cantine de Lotus : green is good

Le bon plan teuf

Carl Craig & Roni Size

Avec 35 ans d’une carrière hors-normes, le natif de Bristol et pionnier du Drum’n Bass Roni Size fait un passage à Paris pour un show exceptionnel en duo avec Carl Craig le 9 fevrier. Considéré comme l’une des figures majeures de la seconde vague de la Detroit Techno, Carl Craig se produira de nouveau au FVTVR le 16 et le 17 de ce mois. L’ambiance promet d’être chaude dans ce nouveau temple de la nuit parisienne, niché sous la Cité de la Mode et du Design.

Billets sur Shotgun, Songkick, Dice

Le 9 février pour le set  Ronnie Size et Carl Craig
les 16 et 17 février : Carl Craig + guests

FVTVR

32 Quai d’Austerlitz, 75013 Paris

Au FVTVR, la nuit parisienne est loin d’être dead :  elle est red!

 

`