Amazon soutient pour la seconde fois un projet de loi de légalisation fédérale aux Etats-Unis

//

Un pied dans chaque camp: Amazon a annoncé hier mardi 25 janvier son soutient à la States Reform Act (SRA), le projet de loi de légalisation  porté par la républicaine Nancy Mace. En juin 2021, l’entreprise fondée par Jeff Bezos avait encouragé du même soutient le MORE ACT, le projet de légalisation fédéral porté par les démocrates.

Alors qu’aux Etats-Unis la légalisation gagne du terrain Etat par Etat, Joe Biden continue de trainer les pieds et reporter aux calendes grecques le dossier cannabis. Dans son programme de candidat, le 46ème Président américain avait pourtant promis la dépénalisation de l’herbe dans les 100 premiers jours de son mandat. Face à la résistance passive du locataire de la Maison Blanche, plusieurs élus démocrates ont décidé de bousculer “Sleepy Joe” en proposant le MORE Act, une initiative parlementaire qui en cas d’approbation par le Congrès et le Sénat, se passerait de l’aval de Joe Biden pour une fin de prohibition à l’échelle nationale .

L’entreprise de commerce en ligne avait alors soutenu l’initiative démocrate en mettant en avant des arguments sociaux liés à la discrimination et au racisme, via un communiqué rédigé par le responsable des relations publiques d’Amazon Brian Huseman.
Historiquement, les dispositions pénales sur le cannabis sont appliquées appliquées de manière discriminatoires envers les  personnes de couleur, perpétuant un cercle vicieux de surincarcération, de pauvreté, de problèmes de santé et autres obstacles à l’emploi et aux opportunités économiques. De même, les tests de dépistage avant emploi ont affecté de manière disproportionnée les communautés de couleur en bloquant les embauches et par extension, la croissance économique. Nous pensons que ce traitement inéquitable est inacceptable” avait détaillé Huseman en juin dernier.

Quelque neuf mois plus tard, Amazon réitère sa volonté d’en finir avec la prohibition en soutenant cette fois-ci une initiative républicaine portée par la représentante Nancy Mace (Caroline du sud) : le State Reforme Act (SRA)

 

 

C’est cette fois Beth Galetti qui annoncera le soutient d’Amazon à la légalisation du cannabis dans un communiqué disponible sur le site de l’entreprise.
Nous avons apporté notre soutient à la loi sur la réforme des États, un projet de loi dirigé par les républicains proposant une réforme complète qui témoigne de l’émergence d’un consensus bipartisan sur le fait qu’il est temps de mettre fin à l’interdiction fédérale du cannabis” explique la vice-présidente et DRH d’Amazon avant de détailler: “Un nombre croissant d’États se dirigent vers un certain niveau de légalisation du cannabis, ce qui rend difficile la mise en œuvre d’un programme équitable, cohérent et national de dépistage de la marijuana avant l’emploi”.

Le logo Green Rush Packaging, entreprise vitrine d’Amazon dans son soutient au MORE Act

Est-ce par soucis de ne pas se répéter ou parce qu’il ne faudrait pas froisser certains républicains trop à droite? Toujours est-il que l’argument de la discrimination raciale est cette fois nettement moins mis en avant. Tout juste une petite phrase sur les six paragraphes que compte le communiqué : “Les données nationales accessibles au public indiquent que les tests de dépistage de cannabis avant l’emploi ont un impact disproportionné sur les personnes de couleur et constituent un obstacle à l’emploi” pourra-t-on lire dans le document d’un page et demie.

Pas grave tant la cause est bonne? Quoiqu’il en soit, en appuyant la légalisation, Amazon est en passe de concrétiser le rêve fou de Jeff Bezos. Celui de permettre à chaque américain de s’envoler pour l’espace.

 

 

 

 

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Kira Moon est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en est aujourd'hui le rédacteur en chef.

Previous Story

le Conseil d’Etat invalide l’interdiction de vente et consommation des fleurs de chanvre CBD

Next Story

On a retrouvé la Matanuska Thunderfuck!

Latest from News