Les vignes du domaine Peter Jakob Kühn

Le glou-glou du weekend: les vins Allemands

///

Glou-Glou, c’est votre rendez-vous avec des vins nature venant de toute l’Europe, avec des cépages oubliés et d’ancestrales méthodes de vinification remises au goût du jour.
Chaque semaine, Zeweed vous propose des vins sains à partager entre amis toute la journée. A boire avec ou sans modération, mais toujours dans l’esprit Glou-Glou.
Aujourd’hui, je vous parle des vins allemands et répond à la question que vous vous posez déjà « des vins allemand, sérieux? »

Parce qu’on ne produit pas que de la bière en Allemagne, et que la curiosité m’amène toujours à goûter des nouveautés, parlons un peu des vins allemands.
Déjà 1er consommateur de vins bio dans le monde, l’Allemagne a une production de vins  dont la qualité n’a cessé de monter depuis 20 ans. 100.000 ha de vignes, comparés à nos 900.000 ha en France, c’est peu mais suffisant pour qu’on s’y intéresse, et l’Allemagne est tout de même le 1er producteur de riesling au monde.
Essentiellement concentrée au sud et au sud-ouest, la culture de la vigne en Allemagne est répartie dans 13 régions avec 35% de rouges et 65% de blancs.

Le rouge est plutôt récent (cépage pinot noir, majoritaire mais aussi dornfelder et regent) et les cépages blancs les plus courants sont le riesling (20% de la superficie), le sylvaner, le gewürztraminer, le müller-thurgau, et aussi plus récemment le weissburgunder (pinot blanc), le grauburgunder (pinot gris) et le chardonnay.
Fait intéressant, la surface moyenne d’une exploitation viticole est de 3 hectares ou moins, faisant de l’Allemagne un pays de petits producteurs, où la coopération est primordiale.

La carte des réjouissances

Nous connaissons la plupart des cépages d’Allemagne car ils sont cultivés en Alsace depuis des siècles, mais le climat et le terroir donnent des résultats très différents de part et d’autre du Rhin. La plupart des vignobles allemands sont cultivés sur des coteaux ou des collines escarpées, protégés par des forêts qui les placent à l’abri du vent, et presque toujours près d’un fleuve, reflétant le soleil et permettant de tempérer le climat.
Le climat des régions de production est toujours frais et stable, il y a peu de canicules.

Les vins allemands sont ainsi relativement légers en alcool, rarement plus de 12 degrés pour les blancs, jusqu’à 13 degrés pour les rouges.
Traditionnellement les consommateurs allemands préféraient les vins blancs doux, aujourd’hui la situation a beaucoup changé et la plupart des vins blancs produits en Allemagne sont secs, et les meilleurs d’entre eux font preuve d’une grande finesse et d’une grande pureté.

Par cette belle journée d’été au bord de la piscine j’ai choisi 6 vins :  4 rieslings, 1 pinot blanc et 1 rosé, tous certifiés bio et/ou biodynamiques.

Rosé Heitlinger 2020, de la région de Baden :
Un assemblage de 3 cépages : le pinot noir (spätburgunder), le lemberger et le riesling noir, ce rosé vient du domaine Heitlinger, en biodynamie, dans une région magnifique entre Karlsruhe et Heidelberg.
C’est un vin aux arômes de fruits rouges (fraise et cranberry), mais très bien équilibré, il reste sec et c’est un parfait compagnon de piscine, terrasse ou barbecue. Il est léger en alcool (11°), ce qui est parfait pour les grosses chaleurs de l’été
Disponible en commande ici

Pinot blanc Kesselring, 2020, de la région de Pfalz (Palatinat rhénan) :
Ce vin de monocépage pinot blanc, produit par Lukas Kesselring, a des arômes de pomme verte et de citron, en bouche il est fruité (pomme, melon, ananas) avec une belle acidité finale. 12° d’alcool pour un vin à siroter agréablement toute l’après-midi.
Riesling Signature Kesselring 2020 :
Du même domaine, un Riesling bien sec, juteux et frais, de 12,5 °d’alcool. Assez floral au nez, avec des notes citriques, en bouche on goûte la poire, la pomme et une belle minéralité.
Disponibles en commande ici

Heitlinger Rosé, Kesselring et Meyerhof en bonne compagnie.

Riesling Meyerhof « Liaison » 2020, de la région de Rhénanie :
Ce riesling est nettement plus sec que le précédent, et aussi un peu perlant.
Très citrique, avec des notes de pomme verte, c’est un vin d’une grande fraîcheur, très agréable à boire en plein été, 12° d’alcool.
Disponible en commande ici

Peter Jakob Kühn, Doosberg Riesling 2018, de la région de Rheingau (près de Francfort) :
LE vigneron star du riesling en Allemagne, certifié en biodynamie depuis 2004. Ses vins sont classés en grand cru et ils le méritent !
Au nez des notes d’agrumes, de verveine et en bouche une grande pureté minérale avec un final long et persistant.
C’est un vin qui accompagnera à merveille poissons et crustacés mais aussi des fromages de chèvre.
Disponible en commande ici

Kirchenstruck, Signature et Peter Jakob Kühn, alliés indispensable d’un pique nique au Soleil sur et avec de l’Herbe.

Reichsrat Von Buhl Forster Kirchenstück Riesling 2016, de la région de Pfalz
Ce domaine familial fondé en 1849 et situé juste au nord de Strasbourg, produit des vins parmi les plus renommés d’Allemagne.
Avec ce 2016, on voit le potentiel de garde de ce magnifique riesling. D’une belle couleur dorée, il présente des arômes citriques et floraux (pétales de rose), en bouche de la pomme verte, de la pêche et de l’ananas, avec une acidité finale qui apporte une grande fraîcheur.
Disponible en commande ici

Le domaine Van Buhl

Tous ces vins montrent le chemin parcouru en une vingtaine d’années par les vignerons d’outre Rhin, avec des vins d’une grande buvabilité, très glou-glou, faisant preuve aussi d’une belle complexité aromatique pour les 2 derniers dégustés.
Bon weekend et à la semaine prochaine pour un nouveau glou-glou!

close

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Serial restaurateur de N.Y à Tokyo en passant par Rio de Janeiro et Paris.
Spécialiste des vins nature et du saké japonais, passionné par tous les bons produits de nos terroirs 

Previous Story

La weed comme automédication pour l’adolescence?

Next Story

Bruce Lee et la Weed.

Latest from Food