Terpènes mon amour, première partie

/////

Les terpènes, ces huiles aromatiques naturelles qui donnent tout leur caractère au cannabis, un peu à la manière des tanins contenus dans le vin, ne sont pas là que pour se faire sentir. Chacun renfermant une combinaison chimique spécifique qui stimule avec précision notre système endocannabinoïde, définissant de leur empreinte olfactive les effets qui seront ressentis. Bienvenues dans le monde magique de nos amis les terpènes.

Une brève histoire de terpènes.
On va commencer par un petit cours, mais pour la bonne cause: épater ses potes à l’apéro-bédo, un peu comme un sommelier lors d’une dégustation de grands crus.
Les terpènes sont classés dans la gamme des hydrocarbures. Ils tiennent leur nom d’un éminent scientifique allemand, un véritable pionnier de la chimie biologique: Friedrich Kekulé von Stradonitz. Pour situer son importance, c’est grâce à ses enseignements que trois de ses étudiants remportent le prix Nobel de Chimie (malheureusement créé 5 ans après sa mort en 1901). C’est aussi lui qui est aussi à l’origine de la découverte du benzène (un additif longtemps ajouté à l’essence comme antidétonant).
L’appellation date de 1866 et elle vient de la térébenthine qui se dit en allemand “Terpentin” puisque la substance contient à la fois des acides résiniques et des hydrocarbures.
C’est très récemment qu’on a commencé à pouvoir réellement comprendre leur fonctionnement puisque c’est seulement en 1953 que Leopold Ružička découvre comment les visualiser pour observer leur fonctionnement, et ce n’est qu’en 1965 qu’est publié “L’acide acétique activé. Terpènes et acides de matière grasse” qui énonce leur principe de biosynthèse des terpènes.

On ne va évidemment pas rentrer dans des termes scientifiques obtus, mais c’est à partir de là qu’est établi le rôle évolutionnaire des terpènes: l’odeur du Cannabis sert à attirer les insectes pollinisateurs et les stoners.
Les molécules ayant cet effet alléchant sont qualifiées de métabolite secondaire, ils ont des fonctions indispensables et participent à la croissance.
C’est aussi pour défendre la plante et pour repousser les prédateurs que les odeurs sont aussi puissantes, malheureusement cela ne fonctionne que dans la nature et pas lors des contrôles de Police.

Les terpènes et l’effet entourage
À leur niveau moléculaire, les terpènes déterminent même une partie des effets de la plante, la semaine prochaine on vous parlera en détail des 10 variétés principales, mais des centaines existent.
Quand vous fumez, les terpènes jouent non seulement sur le goût et l’odeur, mais aussi sur les effets en coalition avec le CBD, le THC et bien d’autres cannabinoïdes.
C’est ce qu’on appelle “l’effet entourage”, une balance qui dépend autant de la variété que des conditions de sa croissance et qui va déterminer s’il s’agit d’une variété relaxante ou vivifiante.
Afin de profiter des terpènes chaque variété à une température idéale – encore une fois comme le vin – c’est idéal de laisser “respirer” la plante. L’idéal étant en la faisant infuser dans sa chaleur dans un vaporisateur avant de la fumer pour pouvoir apprécier son profil aromatique complet.
Histoire de faire le tri, on se retrouve dès la semaine prochaine pour un guide 10 terpènes les plus courants avec les températures idéales pour profiter de leurs arômes, qu’ils soient citronnés, herbeux ou poivrés.

Mike Teeve

Collaborateur mystérieux à la plume acérée et a l'humour noir, Mike est notre spécialiste de la pop culture. La rumeur raconte qu'un agité bien connu des francophones se cacherait derrière ce pseudo.

Previous Story

Seychelles : vers une légalisation du cannabis à usage médical

Next Story

What Is Cannabis Rosin And How Can You Make It At Home?

Latest from Actualité