Retour dans le plus Mortel des jeux de Kombat.

//

Le jeu de combat le plus violent de toute l’histoire revient sur le devant de la scène un an après sa sortie. Aujourd’hui on parle du DLC “Aftermath” de Mortal Kombat 11, l’occasion de casser des crânes en toute décontraction entre potes et  deux taffes

Nous vous avions déjà parlé du jeu à sa sortie et en particulier d’un tournoi organisé par le dieu des Stoners le légendaire Snoop Dogg, un amateur de la première heure de ce jeu polémique qui a vu ses sanglants débuts en 1992 dans les bornes d’arcades.
Cette série légendaire est tellement associée au Gore et aux démembrements en tous genres qu’elle a changé le paysage du jeu vidéo pour toujours en poussant les autorités à mettre en place une classification par âge des différentes sorties vidéoludiques;
Rien d’étonnant, les “fatalités” qui terminent les matchs sont de véritables exécutions stylisées tout droit sorties d’un film de série B.

En 2019 sort Mortal Kombat 11 qui est de loin le plus beau jeu de combat de la nouvelle génération et dont vous pouvez lire notre test ici: https://www.zeweed.com/mortal-bedo/

Un an plus tard ce n’est pas étonnant que les fans en redemandent et Netherrealm (le studio responsable des jeux Mortal Kombat et de la franchise Injustice) ne déçoit pas avec un paquet de contenu supplémentaire donc quelques énormes surprises.
Au programme? Beaucoup de personnages en plus, dont quelques-uns des plus cultes de la pop culture. Le DLC qui contient toutes les extensions jusque là ajoute 8 personnages au Roster:

-Le Joker le plus célèbre des ennemis de Batman qui décime ses ennemis grâce à sa canne et son gadget

Sheeva, une reine qui écrase ses opposants avec ses quatre bras puissants et son bouclier

Spawn, le plus célèbre antihéros de la bande dessinée indépendante qui hérite ses pouvoirs du diable

Sindel, la femme du grand méchant Shao-Khan qui utilise ses cheveux comme un lasso et dont les cris peuvent détacher la chair 

Terminator, le robot tueur du futur et son fusil à pompe qui est, énorme bonus, modélisé aux sur l’image d’Arnold Schwarzenegger 

Robocop, le plus robotique des policiers de Détroit et son armada d’armes destructrices

-Shang Tsung, un sorcier maléfique capable de prendre l’apparence de ses ennemis et de voler leurs âmes

Fujin, le Dieu du vent qui lacère et vole avec l’agilité d’un combattant du film “Tigre et dragon”

– et enfin Nightwolf, un indien d’Amérique qui peut invoquer les esprits d’animaux protecteurs mystiques tels qu’un Ours et un Aigle

Le DLC rajoute aussi une seconde campagne très fun faisant la part belle aux méchants et donc forcément à pas mal de retournements de situation digne d’un Dallas interdit aux moins de 18 ans. Deux heures qui passent très vite, mais qui sont un beau Bonus pour les fans de la série.

 

 

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Collaborateur mystérieux à la plume acérée et a l'humour noir, Mike est notre spécialiste de la pop culture. La rumeur raconte qu'un agité bien connu des francophones se cacherait derrière ce pseudo.

Previous Story

Le gouvernement des Pays-Bas recrute des cultivateurs de cannabis

Next Story

New York Trilogie : Will Eisner

Latest from Culture

Les bons plans Zeweed

Tous les jeudis, ZEWEED vous donne trois bonnes adresses pour se nourrir l’esprit, le corps et