Kanavape: relaxe complète pour les pionniers français du CBD.

////

En prononçant jeudi la relaxe complète des deux dirigeants de Kanavape, la cour d’Appel d’Aix en Provence confirmait le statut légal du commerce de CBD dans l’Hexagone. Malgré cet énième camouflet pour le gouvernement, la filière chanvre bien-être Française reste encore prisonnière de la politique prohibitionniste dans laquelle s’est enfermé l’exécutif. Explications et réactions.

C’est l’épilogue d’un feuilleton judiciaire de 7 ans qui aura tenu en haleine la filière chanvre bien-être et libéré le commerce de CBD en Europe.
En seconde instance, la cour d’appel d’Aix en Provence a décidé jeudi de rejeter les charges pénales à l’encontre d’Antonin Cohen et de Sébastien Beguerie, les fondateurs de Kanavape.
Les deux marseillais avait été respectivement condamnés en 2015  à 18 et 15 mois de prison avec sursis et 10.000 euros chacun. Les deux prévenus avaient demandé leur relaxe auprès de la cour d’appel d’Aix-en-Provence.

Relaxe historique

« Cette décision marque l’histoire par la reconnaissance du marché du CBD en France, un produit légal »,  commentait Antonin Cohen auprès de l’AFP. « J’ai un peu d’amertume car cette procédure a freiné mon aventure entrepreneuriale sur un marché de plusieurs milliards d’euros. J’étais un précurseur et je me retrouve à la remorque ».
Sébastien Beguerie s’est plus humblement dit heureux « d’être enfin reconnu comme un entrepreneur innovant et non comme un délinquant »,  souhaitant aussi que « la France puisse saisir la formidable opportunité économique que représente le cannabis, en sortant de sa posture idéologique ».
Si le verdict libère de toutes poursuites les deux dirigeants, il n’aura d’autre impact sur la politique prohibitionniste menée par le gouvernement que celui d’un énième (et vain) rappel à la loi (en l’occurence la législation européenne sur le commerce de denrées alimentaires), que la France continuera  d’ignorer au dépend de centaines de milliers d’emplois et d’une filière qui ne demande qu’à fleurir.

Le chanvre CBD français toujours interdit

«La décision est d’importance pour Sébastien Beguerie et Antonin Cohen, et on ne peut que se féliciter qu’ils soient définitivement relaxés. Mais concrètement, cela n’aura aucun impact sur la légalité de nombre de produits CBD en France. Une fois de plus, les juges ont décidés de suivre les recommandations de la CJUE, et une fois de plus, le gouvernement campera sur ses positions, difficilement justifiables mais hautement préjudiciables pour notre filière » commentait pour Zeweed Aurélien Delcroix, président du Syndicat Professionnel du Chanvre.
Si l’exécutif semble peu disposé à jouer fair play en observant le droit commercial européen, le calendrier, lui, joue en faveur de la filière chanvre bien-être Française. Entre une cinquième vague Covid-19 qui se profile, une grogne sociale sur fond de pouvoir d’achat qui monte et des élections présidentielles dans moins d’un semestre, les entrepreneurs et commerçants de CBD devraient dormir relax.

close

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Alexis est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en aujourd'hui le rédacteur en chef.

Previous Story

Veritable, la boîte de micro-grow pour herbes (aromatiques).

Next Story

Bic mise sur le bong

Latest from Business