Québec, chien, Couvre-feu,
(L'image n'est pas celle de fait relaté dans l'article)

Québec: Elle promène son mari en laisse pour échapper au couvre-feu.

//

Promener son conjoint en laisse, même si on veut le faire passer pour son chien, n’est pas une excuse valable pour ne pas se soumettre au couvre-feu imposé par le gouvernement du Québec. N’en déplaise à deux habitants de la Belle Province qui pensaient pouvoir se soustraire à la loi… en évitant de se faire remarquer par les autorités. Résultat/ 3000 $ d’amende et un couple qui rentre la queue entre les jambes.

« On nous a dit qu’il était possible de sortir son animal de compagnie après le couvre-feu, du moment qu’il est tenu en laisse. Et mon mari, c’est mon animal de compagnie« .
C’est avec cette excuse farfelue qu’une résidente de Sherbrooke a tenté de justifier son entorse à la mesure de couvre-feu qui est entrée en vigueur, samedi soir au Québec.
La femme promenait son conjoint en laisse sur la rue King Est à Sherbrooke. Elle a affirmé aux policiers qu’elle promenait son chien, mais n’a pu profiter du pouvoir discrétionnaire pour les exceptions canines prévues.

« Le couple n’a aucunement collaboré avec les policiers. Des constats d’infraction au règlement municipal leur ont été remis. La dame a affirmé qu’elle ne payerait pas le constat et même qu’elle les accumulerait. Le montant des constats pour des récidives peut aller jusqu’à 6000 $ », développait Isabelle Gendron du Service de la Prévention et de la Sécurité (SPS) à nos confrères de La Tribune.

Le couple aux liens très particuliers fait partie des 35 habitants qui se sont vu remettre un constat d’infraction à Sherbooke durant le week-end dernier.

Dans la nuit de dimanche à lundi, 16 constats d’infractions ont été délivrés pour non-respect du couvre-feu,  alors que  180 véhicules ont été interceptés et 58 personnes interpellées.
« Nous avions plus d’effectifs dans les rues cette fin de semaine. Outre les constats pour le couvre-feu, nous sommes intervenus pour un rassemblement contre le port du masque », indique la porte-parole du SPS.

Dans la soirée de samedi à dimanche, le SPS aura émis 19 amendes pour non-respect du couvre-feu, toutes rédigées dans un contexte normal… mis à part la verbalisation de cette grande amoureuse des animaux qui faisait faire le tour du pâté de maison à son mari de compagnie, qu’elle avait tout de même pris soins d’habiller avant de le sortir.

Alexis

Journaliste, peintre et musicien, Alexis est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles et à Londres pendant une dizaine d'année. Revenu en France, s’est posé en 2018 sur la branche ZeWeed, où il est désormais directeur des rédactions 

Brexit, environnement, Europe, nucléaire,
Previous Story

Pour l’environnement, le Brexit ne change rien.

Femme, Légalisation, France,
Next Story

La France lance une consultation citoyenne sur le cannabis bien-être.

Latest from Canada