Pinot noir et Haschisch 

////

Un mélange inattendu et pourtant salvateur après une journée plus ennuyeuse que jamais, il ne fut pas très compliqué de convaincre deux al-colytes de tenter cette expérience ; allier la douceur d’une résine bien choisie à celle d’un bon vin.

Le haschich, moins excitant que l’herbe de cannabis et dont l’ivresse rappelle celle d’une pause au soleil, méritait un vin qui lui ressemble. Le pinot noir est un Bourgogne léger qui pourtant résonne et, souvent, amène avec lui des rires et des sourires entendus au goût de fraternité et de connivence.

Fumer et boire en même temps tient du plaisir aristocratique (voire japonisant) du geste parfait. Comment ne pas parler d’amour et de ce qui rend les belles choses belles quand toutes les routes de l’ivresse y mènent ?

Et pourquoi ne pas plonger ensemble dans un souvenir partagé dont les notes, auparavant vagues et superflues, sont maintenant vives et colorées ? Pourquoi ne pas rire ensemble de qui n’est plus qu’une histoire drôle à trois ?

Il a suffit de deux bons copains, d’un peu de temps et de soleil, un parc où jouer au backgammon, du bon vin dans des beaux verres et un peu de ce merveilleux produit du terroir, pour faire d’un mardi sortie de boulot, un soir d’été indien aux allures de printemps. Qu’il est doux de ne pas grandir trop vite.

Melchior

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Previous Story

Le Club des haschischins renaît de ses cendres.

Next Story

Les jeunes Français, toujours premiers consommateurs de cannabis en Europe

Latest from Culture

Les bons plans Zeweed

Tous les jeudis, ZEWEED vous donne trois bonnes adresses pour se nourrir l’esprit, le corps et