Les pâtes au cannabis débarquent à Paris!

/

Après la meringue de Conticini et la pizza au CBD de Steve Bonnet, les pâtes au chanvre bien-être font leur arrivée dans les assiettes parisiennes.

En tisane, fleurs, vapotage, en huile intime, gummy-bears ou encore en gel hydroalcoolique, le cannabidiol (CBD) est partout! Un succès légitime pour la molécule légalisée depuis novembre 2020, et dont les vertus apaisantes ne sauraient mieux convenir à notre condition d’homo sapiens sous lockdown.

Si en France, quelques chefs se sont lancés dans l’aventure, force sera de reconnaître que les propositions auront été soit éphémères (à l’instar de Philippe Contici) soit décevantes.
A cette demande en devenir, le restaurateur Anthony Amar répond par un premier plat aussi réussi que prometteur: des pappardelles de chanvre relevées à l’huile de CBD et fleurs de cannabis*. Rien que ça.
Fin gourmet et rompu aux charmes de cette belle plante qu’est le chanvre, le créateur du site Haschill a choisi de jouer la carte du tout cannabis, avec trois déclinaisons de chanvre dans une même assiette.

Les pappardelles (fraîches) sont préparées avec de la farine de chanvre dans laquelle a été ajouté une généreuse quantité de fleurs d’Amnesia Haze. Après trois minutes de cuisson, les pappardelles sont alliées aux pignons, à la crème et au basilic, puis relevées à l’huile de CBD.
Cerise sur la pasta: une belle fleur de chanvre posée en touche finale.
Le résultat est littéralement stupéfiant; un véritable régal du corps et de l’esprit.

Pour déguster cette merveille, il vous faudra en revanche être Francilien.
Si vous avez cette chance, le pappardelles chanvrées peuvent être commandées :
-sur le site www.haschill.com
-par téléphone au 01 42 88 40 28
-en vous rendant « Aux As Trattoria », 82 rue Boileau 75016 Paris.

*fleur de cannabis dont le taux de THC est inférieur à 0,2%

Et pour les cuisiniers en herbe, voici la recette en images:

 

 

 

 

close

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Alexis est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en est directeur des rédactions.

Previous Story

Swissx: le Bitcoin de la Weed.

Next Story

Que nous apprend la couleur de la weed ?

Latest from Conso