Le Luxembourg ne tolérera pas le tourisme du cannabis.

Dans une interview accordée à nos confrères du Républicain Lorrain, le ministre de la Santé, Étienne Schneider, se veut ferme sur la question de la légalisation du cannabis récréatif qu’il prépare au Luxembourg.

«Nous ne voulons pas que Luxembourg soit le nouvel Amsterdam. Il sera de toute façon seulement autorisé de consommer en privé, pas dans la rue, ni dans les bistrots et cafés. Nous avons conscience que les pays voisins observent avec attention notre processus. Je comprends qu’ils soient inquiets si le cannabis est vendu aux frontaliers. Mais ça ne sera pas le cas», explique le ministre de la Santé, Étienne Schneider , à nos confrères du Républicain Lorrain.

Le dispositif, qui sera discuté à la rentrée en conseil de gouvernement, devrait entrer en vigueur d’ici deux ans. Le ministre annonce aussi  qu’il mènera des discussions avec ses voisins pour éviter tout problème.

 «D’ici deux ans», chaque adulte résidant au Luxembourg sera autorisé à cultiver, acheter, posséder et consommer du cannabis à des fins personnelles. Une chose est sûre: Etienne Schneider ne veut pas que le «Luxembourg soit le nouvel Amsterdam».

Interview entière disponible sur le site du Républicain Lorrain.

Jacob