Comment le CBD a sauvé mon chat

////

Un nombre croissant de propriétaires d’animaux donnent du CBD à leurs compagnons poilus, tant le cannabinoïde est un excellent allié pour combattre la douleur, l’anxiété ou encore l’épilepsie. Témoignage.

Je n’avais pas beaucoup d’amis quand j’avais 8 ans. Ma famille et moi venions de quitter la Suisse pour l’Australie et, avant de nous installer à Melbourne, nous avons passé 6 mois à traverser le désert australien dans un 4×4 camping-car.
Nous ne parlions pas anglais, ne comprenions pas la culture ou n’avions pas une vie suffisamment stable pour que je puisse me faire de vrais amis.

Des souvenirs en noir et blanc qui sont passés en Technicolor le jour où ma sœur est venue nous rendre visite en octobre 2000 pour mon anniversaire, elle m’a offert un petit chat… noir et blanc. Mon père a jeté un coup d’œil à l’animal bichrome, l’a regardé dans ses grands yeux jaune-vert et a décidé qu’il s’appellerait «Moïse». Si lors du baptême félin, il s’était déclaré parrain, j’en étais le père et gardien légal . Avec cette grande responsabilité venaient de probables grands ennuis, puisque j’étais désormais responsable de tous les accidents et bris que Moïse pourrait causer.

Cette soudaine responsabilisation me rapprocha tout de suite de Moïse, qui allait devenir mon compagnon et le témoin de ma vie jusqu’à ce jour. 19 ans plus tard, me voilà à la rédaction de cet article, que j’écris non sans émotion depuis mon appartement de Buenos Aires.

J’ai déménagé avec Moïse dans la capitale argentine il y a 5 ans, après que mon pauvre chat ait enduré un vol de 10 heures dans la soute d’un Boeing 747. Alors que je tape ses mots, il commence sa sieste à côté de moi sur le canapé, juste après avoir dévoré une demi-boîte de thon .. À l’huile de CBD.
J’ai commencé à donner à Moses du CBD il y a un peu plus d’un an. Il était devenu apathique, se cachait, ne bougeait plus en gardant les yeux ouverts, comme paniqué. Il mangeait très peu, avait le plus grand mal à sauter sur le canapé, et le lit et semblait avoir mal aux hanches et au dos.

Plus inquiétant : Moïse manifestait des signes de démence ( il poussait des hurlements déchirants la nuit, il retournait régulièrement dans son bol après avoir mangé, le regard vide, puis repartait . Un peu comme s’il avait Alzheimer… ). Pour couronner le tout, il était tombé du balcon de mon appartement : je vis au 4e d’un immeuble aux vastes espaces entre les étages. Mon vétérinaire n’en revenait pas que Moïse ait non seulement survécu à la chute, mais qu’il s’en soit sorti avec une mâchoire fracturée. Je n’irais pas jusqu’à affirmer que le CBD est la seule raison du salut de mon chat adoré. Mais que la molécule a considérablement amélioré la qualité de vie de Moïse depuis qu’il a commencé à prendre l’alcaloïde en question, oui.

Le système endocannabinoïdien, point commun aux mammifères

La raison ? Tout comme les hommes ; les chats, les chiens et autres mammifères ont un système endocannabinoïdien qui aide à réguler une pléthore de fonctions corporelles. Ce système comprend 3 composants principaux (endocannabinoïdes, cellules réceptrices et enzymes qui synthétisent, transportent et métabolisent les cannabinoïdes). Et il a en l’occurrence été démontré que le système endocanabinoïdien régule chez les mammifères : -La douleur, -Le stress, -Le système nerveux , (anticonvulsif, myorelaxant) -Le circuit lymphatique (antiinflammatoire) -Le sommeil.

Et bien qu’il y ait un manque donné sur la façon dont le CBD affecte les animaux de compagnie, la plupart des recherches sur le cannabis menées sur des rats de laboratoire suggèrent l’idée d’une interaction positive du CBD. De façon empirique, les essais menés par les maîtres et vétérinaires appuient cette idée.

En fait, toute l’industrie du cannabiniol pour animaux de compagnie (un marché estimé à près de 2 milliards de dollars d’ici 2023) est basée sur la théorie selon laquelle, en stimulant leur système endocannabinoïde, le CBD peut aider les animaux de compagnie en: soulageant la douleur et l’inflammation, réduisant l’anxiété, stimulant l’appétit, améliorant le sommeil et les problèmes digestifs.

Maintenant, je ne suis ni vétérinaire ni médecin et ne peux que vous faire part des résultats que j’ai constatés en utilisant du CBD avec Moïse. Depuis que j’ai commencé à lui donner de l’huile de cannabiniol, il mange bien, saute sur le canapé et le lit sans soucis, ne hurle plus la nuit, est plus actif et semble ressentir moins de douleur. Et bien que mes vétérinaires ici en Argentine ne soient pas très au fait des avances cannabiques sur la condition animale, ces mêmes praticiens m’ont toujours dit de continuer à en utiliser, vu les effets positifs constatés sur Moïse.

Toutes les huiles de CBD ne se valent pas

Hélas, trouver de l’huile de CBD fiable et de bonne qualité en Argentine (ou dans tout autre pays où le cannabis reste illégal et non réglementé) est assez difficile. Personnellement, j’ai pu trouver un vendeur sur Mercado Libre (une version sud-américaine d’eBay) avec un stock limité de teinture de CBD pour animaux de compagnie à 125 mg. (Hemp Bomb)

Et même si je savais que la marque avait ses limites, je lui faisais beaucoup plus confiance que les teintures maison non marquées que je trouvais parfois des gens qui vendent sur Facebook.
Malheureusement, si, comme moi, vous vivez dans un pays où la weed est toujours illégal, vous rencontrerez sans doute des problèmes similaires en essayant de trouver un supplément de CBD pour votre animal de compagnie.

Mais, selon moi et mon expérience, ça vaut le coup de se démener un peu pour trouver une bonne huile au CBD, tant les résultats sont probant, et le bonheur de voir sa petite boule d’amour poilue heureuse est un plaisir qui vous procurera plus d’émotions que les meilleurs ganja du monde

Avertissement: je ne suis ni médecin ni vétérinaire. Aucune des informations contenues dans cet article ne doit être considérée comme un avis médical ou vétérinaire.

Traduction : Zeweed
close

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Steve est journaliste et musicien. Il vit en ce moment en Amérique du Sud, entre Argentine et Uruguay. Cet amoureux des chats, nominé pour son travail d'investigation aux Emmy Awards, collabore aussi régulièrement avec High Times, Green Rush, Zamnesia  Royal Queen Seeds et bien d'autres.

Previous Story

La fin du trop plein: les applications anti-gaspi!

Next Story

Lee Scratch Perry est parti faire la fête au paradis

Latest from CBD