initials of the active ingredient cbd on a slate with medical marijuana sprouts, hemp seeds, essential oil

L’ABC du CBD thérapeutique

//

Le cannabidiol rencontre depuis deux ans un succès considérable, particulièrement à des fins thérapeutiques. Mais quelles sont réellement les vertus du CBD et les éventuels risques liés à sa consommation?

Dans les pays libérés de la prohibition verte, un nombre croissant de thérapeutes et praticiens conseillent à leur patient du cannabis thérapeutique sous toutes ses formes (fleur, huile, teintures, gélules) afin de  traiter de nombreuse pathologies. Et si le THC a fait ses preuves pour soulager une multitude de maux, un autre alcaloïde s’est avéré être des plus prometteurs  : le cannabidiol (CBD).
Et c’est une très bonne nouvelle pour les résidents de pays encore sous embargo cannabique, puisque le CBD -autorisé en Amérique du Nord-  est désormais légal en Europe.
Contrairement au THC qui n’est présent que dans les fleurs, AKA « têtes », le CBD est présent aussi bien dans les tiges, les graines que les fleurs de Ganja. Mais tout comme son cousin le THC, le CBD se décline en huiles, crèmes, gélule, fleurs, spray ou encore en infusion.

Le CBD, une molécule qui vous veut du bien

Ca a été prouvé, reprouvé et testé: oui, le  CBD a d’indéniables vertus thérapeutiques.
Au menu des bienfaits on notera que:

  • Le  CBD est un remède efficace pour combattre les cancers. En effet, d’après les études effectuées sur les nombreux cas de cancer enregistrés, la prise du cannabis CBD a permis de réduire de façon considérable les tumeurs malignes et de stopper la prolifération des cellules cancéreuses dans le corps en bloquant la création de métastases dans l’organisme des malades.
  • Est un puissant antidouleur. Il a d’ailleurs été scientifiquement prouvé que les personnes souffrant de fortes migraines ont vu leur douleur diminuée avec la prise du cannabis CBD. Ses effets sur le syndrome menstruel, la maladie de Corhn et la fibromyalgie ont également été prouvés.
  • Le cannabidiol se pose aussi comme un anxiolytique très efficace qui n’engendre pas de dépendance. En effet, la prise de CBD réduit efficacement le stress en influant sur les récepteurs de sérotonine, la partie du cerveau responsable entre autres du stress.

Sans effets indésirables pour 99.5% des consommateurs

Que l’on se le dise: personne ne souffrira jamais d’une trop grande consommation de CBD, à moins d’en ingérer par kilos. Pour autant, une récente étude de l’Université de Wharton nous apprend que 0,5% de la population aurait une intolérance au CBD. Pour les malchanceux en question, la consommation d’une trop grande quantité du cannabinoïde le plus en vogue depuis le THC sera synonyme  de vertiges ou d’étourdissement. D’autres cas font part de perte d’appétit ou de troubles du sommeil. Il est donc important d’arrêter la prise du CBD dans le cas où l’un de ces symptômes apparaisse. Des effets secondaires qui au regard de ceux infligés par les anti-inflammatoire, tranquillisants ou analgésiques classique, tiennent de l’anecdote et confirme que le cannabis à visée médicale a de très beaux jours devant lui.

Journaliste, peintre et musicien, Alexis est un curieux homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en est directeur des rédactions.

Previous Story

Space Weekend: deux docs cosmique, un inédit Star Trek et le pilote des Envahisseurs !

Next Story

Veritable, la boîte de micro-grow pour herbes (aromatiques).

Latest from CBD