La Thaïlande va distribuer 1 million de plants de cannabis pour en promouvoir la culture à domicile

/

Au mois de juin, le gouvernement thaïlandais va distribuer gratuitement un million de jeunes plants de cannabis aux ménages désirant se lancer dans la culture de ganja. Soutenue par le ministère de la santé, l’opération vise à promouvoir la culture légale de la plante, alors que le Royaume compte plus que jamais sur l’or vert pour booster une économie mise à mal par deux ans de pandémie.

Le ministre de la Santé Anutin Charnvirakul a annoncé la généreuse initiative décision dans un message publié Facebook le 8 mai et dans lequel il exprimait son intention de promouvoir et définir la culture de cannabis en tant « culture domestique ».
La mesure, qui entrera en vigueur le 9 juin, permettra aux thaïlandais de cultiver chez eux des plants de cannabis, à la seule condition d’en aviser leur gouvernement local. En revanche, les fleurs récoltées devront être exclusivement utilisées à des fins médicales, terminologie peu restrictive dans le pays.

La Thaïlande mise sur l’or vert…

Les dispositions entourant la distribution gratuite de pousses de cannabis imposent seulement aux bénéficiaire de prévenir les autorités locales de leur intention de se lancer dans le jardinage cannabique. Les contrevenant qui auraient oublié d’informer les pouvoirs publiques  s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 20 000 bahts (605,33 $). Une amende pouvant aller jusqu’à 300 000 bahts ou trois ans de prison est prévue pour les cultivateurs qui feraient commerce sans licence de ce cannabis offert par l’Etat.

Cette décision est la dernière en date du plan thaïlandais de promotion du cannabis en tant que culture agricole légale. Environ un tiers de sa main-d’œuvre travaille dans l’agriculture, selon la Banque mondiale.
Dans une région du monde connue pour ses sanctions sévères à l’égard des drogues illégales, la Thaïlande est devenue en 2018  le premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser le cannabis thérapeutique.

… et les 12 millions d’agriculteurs que compte le Royaume.

Le royaume a également assoupli les lois locales portant sur la plante : en 2021, le gouvernement autorisait la commercialisation des produits contenant du chanvre et du CBD.
Hier mardi 10 mai, dans une autre publication faite sur Facebook, le ministre de la Santé précisait que les entreprises thaïlandaises enregistrées pouvaient désormais vendre des produits à base de chanvre bien-être (contenant moins de 0,2 tétrahydrocannabinol, ou THC, la partie de la plante responsable de l’effet planant).

Les défenseurs locaux du cannabis ont exprimé l’espoir que l’assouplissement des lois sur la marijuana pourrait stimuler la reprise économique après la crise de Covid-19. La Thaïlande est devenue le premier pays d’Asie du Sud-Est à légaliser la marijuana médicale en 2018.

close

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Alexis est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en aujourd'hui le rédacteur en chef.

Previous Story

A Quick Guide To The World’s Different Types Of Hash

Next Story

CBD, THC et sommeil: le guide ultime

Latest from Société

La revue de presse

Chaque lundi, Zeweed vous propose le meilleur de l’actualité du chanvre bien-être et du cannabis avec