Joe Biden efface toutes les condamnations pour consommation et détention de cannabis

/

Longtemps opposé à la légalisation du cannabis, le président américain Joe Biden a mis ses convictions personnelles de côté en annonçant sa volonté d’aller de l’avant sur la question. Hier jeudi 6 octobre, le locataire de la Maison Blanche a gracié plusieurs milliers de condamnées pour des infractions mineures liées au cannabis.

Comme cela avait été le cas durant sa campagne électorale où l’amnistie pour possession et consommation de cannabis figurait parmi les promesses du candidat, Joe Biden a répété au mot près ce qu’il avait alors dit  :« Personne ne devrait être emprisonné pour avoir simplement consommé ou possédé du cannabis ». A la différence qu’il a cette fois joint les actes à la parole en appelant les gouverneurs des 50 États à gracier les condamnées pour des petits délits liés à la législation sur le cannabis.

Alors que le mouvement pour la dépénalisation du cannabis au niveau fédéral rencontre un fort écho aux Etats-Unis, Biden a par ailleurs invité les autorités sanitaires et judiciaires à repenser les peines prévues pour  consommation ou possession de cannabis.  Le 46ème président Américain a néanmoins insisté sur l’importance de continuer à lutter contre le trafic illégale de cannabis et sa vente aux mineurs.

Plusieurs milliers de condamnés graciés.

Ces nouvelles mesures visent également à rectifier les procédures pénales frappant majoritairement les minorités ethniques, a aussi précisé l’ex-vice président de Barack Obama.
Début avril, la chambre basse du Congrès américain avait approuvé une proposition de loi visant à retirer au niveau fédéral le cannabis de la liste des substances dangereuses.
Le Sénat, où les républicains restent majoritaires,  doit encore valider l’initiative portée par les démocrates pour qu’elle rentre en action.

Timing politique

L’annonce de Biden intervient un mois avant les « midterm elections» au cours desquelles les démocrates pourraient ne plus avoir la majorité parlementaire dans une des deux chambres du Congrès.
Ces trente dernières années, 6 500 personnes avaient été condamnées au niveau fédéral, ce qui constituait un handicap de taille pour trouver un emploi, louer un appartement ou simplement s’inscrire à l’université. Ces condamnations seront désormais effacées du casier judiciaire.

91% des américains pour la légalisation du cannabis sous une forme ou une autre

19 des 50 Etats américains ont d’ors et déjà légalisé le cannabis récréatif alors que dans la plupart des Etats, son usage médical est autorisé.
Seule une poignée d’États ultra-conservateurs et ruraux, à l’instar de l’Idaho, du Wyoming ou du Nebraska, continuent de camper sur une position prohibitionniste pure et dure.
Globalement, la population américaine est très majoritairement favorable à la légalisation du cannabis dans l’ensemble du pays.
Selon une enquête menée par l’organisme Pew Research l’année dernière,  91 % des adultes estiment que le cannabis devrait être légalisé sur tout le territoire soit pour un usage médical, soit pour un usage récréatif… ou soit pour les deux.

En 2021, les ventes légales de cannabis aux États-Unis ont généré un chiffre d’affaires de 25 milliards de dollars. Un chiffre dont les experts s’accordent à dire qu’il devrait continuer de croître avec la même dynamique dans les 10 prochaines années.

 

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste, peintre et musicien, Kira Moon est un homme curieux de toutes choses. Un penchant pour la découverte qui l'a amené à travailler à Los Angeles, New York ou Londres pendant une dizaine d'années. Revenu en France, l'oiseau à plumes bien trempées s'est posé sur la branche Zeweed en 2018. Il en est aujourd'hui le rédacteur en chef.

Previous Story

Shopping: En automne, les fleurs mortes se fument à la pelle.

Next Story

Faut-il manger des vaches pour lutter contre le réchauffement climatique?

Latest from Société

Amsterdam en 4 bons plans

Capitale historique de la fumette, Amsterdam est pour de nombreux enthousiastes de l’herbe un incontournable lieu