Hypnospace : le jeu vidéo des années 90.

///

Rien ne vaut un jeu de construction ou un bon coloriage pour se détendre en fumant un joint. C’est ce qui fait la beauté des activités contemplatives qui vous plongent dans cet état de béatitude presque enfantin, vous rappelant des temps plus simples et dénués de facture. Dans cet esprit de nostalgie voici Hypnospace Outlaw: un jeu indépendant extraordinaire et mystérieux.

Dans Hypnospace, vous jouez un modérateur qui est en charge de contrôler la conformité d’un univers virtuel évoquant très fortement les débuts d’internet. La grande différence avec notre monde est que cet univers virtuel est projeté directement dans le cerveau des utilisateurs endormis; un peu comme si Blade Runner était refait intégralement sous Windows 98 avec un paquet d’utilisateurs de MySpace.

Véritable enquêteur virtuel, vous parcourez les pages qui évoluent au fur et à mesure de vos recherches pour déjouer les manoeuvres des hackers et autres rebelles de pixels, pour des questions de Copyright et parfois même juste pour suivre les ordres.

Car si vous ne pouvez pas directement entrer en contact avec les utilisateurs, eux vont trouver des moyens de vous laisser des messages ou des secrets pour vous faire connaître leur mécontentement ou leur satisfaction.

Vous aurez même l’occasion de collection des Squisherz, une parodie des Pokemon et d’adopter un hamster angélique virtuel faisant fortement penser à un Tamagotchi.

La meilleure page? Celle de Zane, un adolescent “ultra cool” qui fait des webcomics “ultraviolents” et qui écoute un groupe qui fait beaucoup penser à Slipknot. C’est clairement un copier-coller de ce gamin qu’on voulait tous imiter dans la cour du collège et qui pouvait faisait du skate et qui est probablement devenu votre dealer au lycée.

Pourquoi y jouer high: Jouer à Hypnospace c’est comme aller à la salle d’arcade du coin, un endroit bourré de souvenirs et toujours amusant. La différence c’est que vous pouvez ici être high sans être bousculé par des enfants qui vous regardent de travers parce que vous bloquez leur accès à Dance Dance Revolution. L’occasion de s’extasier devant tous les petits détails parsemés par les développeurs.

Au programme: des Gifs minimalistes, des faux bugs très amusants, mais aussi des personnages bien écrits qu’on apprend à connaître à travers leurs pages au fur et à mesure de leur évolution dans ce monde en évolution.

Une mention spéciale pour la superbe B.O. atmosphérique et Lo-Fi :

Hypnospace c’est le jeu parfait pour les stoners: c’est bon enfant (ne contenant jamais de contenus choquants), nostalgique et extraordinairement facile d’accès. Le jeu ne vous impose aucun rythme c’est vous qui décidez de remplir, ou non, les objectifs qui vous sont fixés. L’occasion de vous échapper du “Métro, boulot, bédo” le temps d’une expérience vidéoludique.

Le lien pour acquérir le jeu avec une clef steam gratuite est ici: https://jay-tholen.itch.io/hypnospace-outlaw

 

Mike Teeve

close

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Collaborateur mystérieux à la plume acérée et a l'humour noir, Mike est notre spécialiste de la pop culture. La rumeur raconte qu'un agité bien connu des francophones se cacherait derrière ce pseudo.

Previous Story

Le chanvre prêt à décoller à la faveur de nouveaux usages.

Next Story

Huile de chanvre : quand la crème hydratante prend un coup de jeune

Latest from Culte