High Times lance la livraison de cannabis en Californie à partir de juillet

//////

Le célèbre magazine High Times  prévoit de lancer sa livraison de cannabis à partir de dispensaires en Californie en juillet. Un service conçu pour répondre au besoin de distanciation sociale qui a accéléré le passage au commerce électronique dans le secteur de la vente.

Anciennement connue sous le nom de Hightimes Holding Corp., la société commencera par des zones  couvrant Los Angeles et la région de la baie, avec des plans pour étendre rapidement le service dans le reste de l’État.

La nouvelle survient quelques semaines après que High Times ait conclu un accord d’achat pour  13 dispensaires de vente  de Harvest Health and Recreation, Inc. pour 80 millions de dollars, donnant à la société un accès quasi instantané au marché du cannabis en Californie. High Times prévoit de profiter de son expertise et de sa marque – la plus connue de l’industrie – pour convertir les magasins Harvest en magasins High Times, avec le logo et le thème de l’entreprise.

“En cette période de distanciation sociale accrue, la livraison au détail est l’un des moyens les plus sûrs, les plus rapides et les plus efficaces d’obtenir des produits de tout type – et le cannabis n’est pas différent.” estime le directeur général de Hightimes Holding Corp., Peter Horvath, «Le monde a vu le principe de vente physique se transformer tandis que la livraison s’est accélérée d’une décennie en quelques semaines seulement. Nous avons toujours considéré la livraison comme un élément essentiel de notre activité, et aujourd’hui, nous sommes ravis de démarrer en Californie : un marché du cannabis vaste, robuste et sophistiqué. »

Les dispensaires, qui continuent de fonctionner comme des services essentiels en Californie pendant le confinement devraient aider High Times à prospérer ,même si d’autres parties de ses activités sont temporairement affectées par les règles de distanciation sociale. Les dispensaires sont également importants, car High Times poursuit son évolution vers une «édition du choix du peuple» de la Cannabis Cup, qui se déroule cette année en ligne plutôt qu’en festival.

“Pour plus de précision, en ce qui concerne notre acquisition récemment annoncée de dispensaires en Californie, il n’a jamais été question de livraison ou de vente au détail – Nous croyons en une vue centrée sur le client où le client achète depuis son téléphone, dans un magasin physique, et effectue les transactions où cela est le plus pratique. », A déclaré M. Horvath. «Les clients sont indépendants des canaux, et nous nous engageons à bâtir une entreprise qui prendra en charge mieux que nos concurrents avec une expérience transparente, peu importe où une transaction commence et se termine.»

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste et talentueux producteur d'électro, il voit le cannabis comme étant Ze sujet actuel, reflet d'une société qui continue à muter. 

Previous Story

Bruxelles: viande verte contre viande rouge.

Next Story

Et si la Covid-19 emportait le pétrole?

Latest from Culte

Jack Black, Tenacious Dude

Bien qu’encore décriée, l’herbe peut se targuer d’avoir un certain nombre d’ambassadeurs parmi les figures médiatiques.