Coronavirus et cannabis: les 6 commandements.

//////

Alors que la Californie déclare l’état d’urgence et que le gouvernement français s’apprête à reculer la date des élections municipales pour cause de Coronavirus, quelques mesures cannabiques s’imposent pour profiter sereinement de la belle plante. Nos 6 commandements du consommateur Covid-19-aware.

1 Arrêtez de faire tourner !
Si la pratique du partage de weed  est ancrée dans l’ADN des consommateurs d’herbe, faire tourner joints, blunts et bongs est aussi la meilleure façon de faire tourner le virus. En cette période de flippe collective, l’astuce de survie consiste à la jouer perso du bédot  En évitant le concours de tope-là et high five avec les potes de bédave pour  se féliciter de cette saine pratique de circonstance.

2 Devenez acariâtre !
Arrêtez de serrer les mains comme si vous étiez en campagne pour la primaire démocrate US. Pas besoin non plus de sortir en scaphandrier: un joli sourire et un geste de la main suffira à sauver vos relations et votre santé .

3 Soyez clean !
Lavez-vous les mains ! Mesure de protection maintes fois énoncée depuis le début de la crise, mais une petite piqure de rappel au sujet de cette élémentaire règle d’hygiène et une très efficace barrière contre le Coronavirus ne fait pas de mal. La règle est aussi à appliquer quand vous vous apprêtez à rouler, saisir votre vaporisateur, dabber etc. Il faut un nettoyage d’environ 20 secondes au savon pour avoir des mains propres AF, soit le temps de chanter le couplet de « Happy Birthday to you ». Pas nécessairement à tue-tête dans les toilettes du bureau.

4 Devenez clean ! (si vous ne vous sentez pas bien)
Depuis 24 heures vous vous sentez fébrile, fiévreux : ralentissez sérieusement ou arrêtez votre consommation de weed et consultez. Si CBD et THC ont des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires, sur un organisme affaibli par un virus, une consommation soutenue risque fort de provoquer une baisse de vos lymphocytes, bref, de vos défenses immunitaires. (Et ce n’est pas pour cette raison qu’il est interdit de fumer de l’herbe dans les hôpitaux). Qui plus est, inhaler de la fumée chaude (ou froide) quand on a les poumons affaiblis… n’est pas recommandé.

5 Soyez solidaires !
Laissez les masques aux patients malades et au personnel soignant ou exposé.
L’Agence de la Santé publique du Canada (ASC) ainsi que le CDC américain ou d’autres agences nationales de santé sont claires à ce sujet: les masques sont destinés à empêcher les patients déjà infectés de propager le virus et à protéger les professionnels de la santé travaillant dans des environnements à haut risque. Le lavage fréquent des mains est beaucoup plus efficace que le port d’un masque, qui cachera en plus votre joli sourire-bonjour (voir notre second commandement)

6 Soyez informés! (des premiers symptômes de COVID-19)
Pas la peine de se ruer aux urgences au premier éternuement, mais si vous ressentez les symptômes suivants : fièvre, toux, essoufflement,  difficultés à respirer, consultez et faites-vous tester. À l’heure où nous écrivons, le coronavirus se déclare aussi dans des régions pourtant assez isolées. Il n’y a donc pas de zones franches et délimitées de l’épidémie. À vous d’écouter votre corps, sans sombrer dans la parano après un joint bien tassé de Mexican Sativa…

Numéros à contacter en cas de symptômes :
Canada :1 833 784 4397
France : 0 800  130  000.
US : 1 800 232 4397

 

ZEweed

Green Culture

Previous Story

Pollution: le 7ème continent, territoire de la dérive de l’homme.

Next Story

Bojack Horseman : conte philosophique d’un cheval dépressif

Latest from Actualité