Captain Cannabis : le premier super-héros à tirer ses pouvoirs de la Ganja

///

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilisées… Meet Capitaine Cannabis, l’homme qui devient super-héro quant il fume de la weed intergalactique.

Lorsque Captain Cannabis, créé par Verne Andru, a fait ses débuts dans la scène de la bande dessinée underground, c’était une première: il était le premier personnage de dessin animé à tirer ses pouvoirs de la marijuana. Alors voilà, l’histoire est la suivant. Du haut de son costume en latex vert, Capitaine Cannabis se bat corps et âme contre ceux qui s’opposent à la légalisation de la marijuana en 1975: les agents anti-narcotiques ou la police.

L’idée qui a déclenché la création du héros est née lorsque le Canada, en 1972, a débattu de la dépénalisation de la marijuana. «Captain Cannabis est le premier super-héros dédié à la paix, à l’amour et à la compréhension. Il est le super-héros que nous portons tous à l’intérieur (…) il est tout sauf le héros typique de Marvel ou de DC ». Depuis 1975, le personnage évolue dans la scène de la bande dessinée underground et alternative avec des impressions intermittentes. La plupart de ses histoires se déroulent à l’époque fictive post-interdiction, qui au Canada est devenue réelle en 2018. «Tout le monde l’a aimé instantanément et son avenir semblait assuré. Nous avons eu un public réceptif », raconte Andru.

Pour la petite anecdote, il faut savoir que lorsque des tensions politiques autour de la légalisation sont apparues aux États-Unis avec des événements tels que la création de la DEA et la lutte contre la drogue par Ronald Regan, Verne Andru lui-même était surveillé par les autorités de son propre pays sans qu’il le sache. «C’est ce que j’ai découvert des décennies plus tard grâce à une demande soutenue par la liberté de l’information», se souvient Verne. “C’était une période sombre.”

Ne ratez rien de l’actualité du chanvre et du CBD, inscrivez-vous à la Zeweed Newsletter!

Journaliste et talentueux producteur d'électro, il voit le cannabis comme étant Ze sujet actuel, reflet d'une société qui continue à muter. 

Previous Story

Europe legalizes CBD!

Next Story

A quick guide to World’s different types of weed and their effects

Latest from Culte

Jack Black, Tenacious Dude

Bien qu’encore décriée, l’herbe peut se targuer d’avoir un certain nombre d’ambassadeurs parmi les figures médiatiques.