Baisse des ventes de Corona à cause … du coronavirus !

////

Alors que la population mondiale s’inquiète de plus en plus de la propagation rapide du coronavirus (ou Covid-19), la marque de bière Corona voit ses ventes chuter aux États-Unis et en Chine à cause de l’amalgame avec le virus.

Quand la blague tourne à la catastrophe

Tout le monde a certainement fait le rapprochement entre le nom porté par la nouvelle maladie qui s’est déclaré en Chine et la marque Corona. D’ailleurs, pas besoin de le faire soi-même, les réseaux sociaux s’en sont chargés pour nous. Malheureusement, bien que l’un n’ait absolument aucun rapport avec l’autre, le lien qui est fait entre les deux impact directement les ventes …

Une annonce qui n’est pas issue de la presse parodique, mais bien d’un sondage YouGov, le célèbre cabinet international d’étude de marché. Pour une enquête, l’organisme a demandé à des Américains ce qu’ils pensaient de la marque de bière. Alors que 80% affirmaient en avoir une bonne image à l’été 2019, ils ne sont plus que 50% aujourd’hui ! Une perception qui se traduit également dans le volume de ventes puisque d’après le même sondage, 5% des interrogés en février comptaient acheter la fameuse marque alors qu’ils étaient plus de 9% l’été dernier !

Un pourcentage qui n’a pas été atteint depuis 2 ans et, bien que ce ne soit pas exactement la saison pour déguster une mousse bien fraîche, cela coïncide parfaitement avec le début de la médiatisation de l’épidémie. De son côté, Constellation Brands (le groupe qui produit entre autres la Corona) se veut rassurant. Interrogée par nos confrères de Business Insider, l’entreprise affirme que « les consommateurs comprennent qu’il n’y a pas de lien entre le virus et notre entreprise ».

Cependant, lorsqu’on se penche sur le détail, les actions de la société ont chuté de plus de 8%!
De plus, la Corona vient de connaître une forte croissance en Chine au cours de l’année 2019, mais depuis l’épidémie et les mesures de quarantaine, cette évolution s’est stoppée net. Le groupe évalue déjà à 2,5 milliards de dollars l’impact du Covid-19 sur son chiffre d’affaires.

Il est effarant de voir qu’une similitude entre le nom d’une marque et une épidémie a autant d’impact ! A  l’ère d’internet et du tout connecté, ces personnes auraient pu avoir le bon sens de vérifier s’il y a le moindre rapport entre les deux.

Reste à espérer  que l’Amérique de Trump ne prenne  soudainement pas conscience que la Corona est une bière mexicaine. On s’embarquerait dans un mariage complexe entre xénophobie et complotisme, le tout saupoudré par la peur de la maladie.

Vincent

Fraîchement diplômé en journalisme, Vincent est fasciné par le monde qui l'entoure et les autres pays. Il est spécialisé sur les questions internationales; ce qui l'a poussé à traiter les législations autour du cannabis dans le monde.

Previous Story

Dimanche Philo : Ce que Hobbes aurait pu dire de la Weed

Next Story

La fin du trop plein: les applications anti-gaspi!

Latest from Bad Trips