Cannabis, le futur miracle des maisons de retraite ?

////

Déjà expérimenté dans des établissements pour personnes âgées en Suisse et aux États-Unis, le cannabis thérapeutique semble porter ses fruits. Doit-on s’attendre à un renversement de la pyramide des âges en matière de weed ? Et si nos grands-parents devenaient l’étincelle qui allumera le calumet de légalisation ?

En février 2019, l’hebdomadaire suisse le Matin dimanche révélait qu’un EMS genevois (Etablissement médico-social, l’EHPAD helvétique en somme) propose à ses résidents un cocktail léger à base de CBD et de THC. Évidemment, il ne s’agit pas de propulser les doyens de notre époque dans un dernier trip psychédélique, mais bien d’accompagner la fin de vie en douceur. La mission est la même partout : il faut réduire la souffrance ; car passé soixante-dix ans ou septante années comme disent nos amis suisses, les problèmes de santé se multiplient. Parmi les maux les plus courants : les douleurs musculaires, articulaires et osseuses, l’arthrose, les troubles moteurs liés à la maladie de Parkinson… Mais aussi des problèmes d’ordre mentaux bien compréhensibles à cet âge : la dépression, l’anxiété, la peur de se sentir isolé. 

Aujourd’hui dans l’immense majorité des cas, les professionnels de la santé se servent de traitement médicamenteux pour soulager les souffrances qui pavent le chemin de nos vieilles années. Ces traitements ont souvent beaucoup d’effets secondaires et nuisent autant qu’ils apaisent. C’est ici que notre bonne vieille Marie-Jeanne a son rôle à jouer. Sans effets indésirables, le cannabis tranquillise autant les douleurs physiques que mentales. Dans l’hebdomadaire suisse, on découvre le récit de Roland Zosso, 78 ans, qui apprécie les effets du cannabis sur son épouse Liliane : « Je la sens plus apaisée. Avant elle souffrait, elle était triste quand je partais, maintenant elle est plus calme. »

Le cannabis commencerait- il son institutionnalisation en France, non pas dans des coffee shop crapuleux, mais dans l’atmosphère sereine d’un EHPAD où flotte ce parfum épicé de chanvre ? Le cannabis pourrait bien s’installer là où nous l’attendions le moins… Êtes-vous capables de vous imaginer, dans 50 ans, en train de faire tourner le joint entre papi Kévin et mamie Jennifer, en écoutant les vieux classiques des Daft Punk ?

Matisse

 

ZEweed

Green Culture

Previous Story

O primeiro pão de canábis, já está à venda na Europa.

Next Story

Légalisation : les Luxembourgeois devront attendre.

Latest from News